Après l’annulation de la fête de lumières à Lyon, c’est le salon de l’Education qui est annulé. En effet, à la demande du ministère de l’Education nationale, le salon européen de l’Education qui devait se tenir porte de Versailles à Paris, du 18 au 22 novembre, a été annulé. Cette décision a été prise suite aux attentats de vendredi dernier et de l’état d’urgence qui a été déclaré sur tout le territoire.

 

« Il constitue une cible potentielle »

Dans un communiqué diffusé lundi par l’Etudiant, on a pu lire : «Fortement médiatisé et visité chaque année par des dizaines de milliers de jeunes collégiens, lycéens et étudiants, il constitue une cible potentielle pour des actes aveugles et barbares de nature terroriste». «De toute façon, les sorties scolaires sont actuellement interdites, tout comme les rassemblements», a rappelé Chrystelle Mercier, directrice générale de L’Etudiant.

 

Annulé mais reporté

En effet, il est difficile de sécuriser un évènement qui attire 400 000 lycéens dans ces conditions. Mais Chrystelle Merci a ajouté : «Mais la bonne nouvelle est que le salon n’est pas annulé mais reporté. Ce qui nous permettra d’avoir du temps pour anticiper les mesures de sécurité».

 

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Attentats : comment protéger ses salariés?

Next post

Métier insolite: testeur de toboggan