Une nouvelle fois, le premier ministre Manuel Valls a eu recours à la procédure permettant un passage en force lors de la lecture définitive par les députés de la Loi Travail suite à un défaut de majorité qui aurait permis l’adoption normale.

Dans 24h, elle sera définitivement adoptée

Ainsi, Manuel Valls a encore utilisé le 49-3 pour faire passer ce projet de loi, tant controversé. En effet, depuis quelques mois, la Loi Travail a plongé la France dans d’importantes contestations syndicales. Dans 24h, si aucune motion de censure n’est déposée, elle sera adopté définitivement. L’Assemblée, qui a constitutionnellement le dernier mot après le rejet du texte par le Sénat, devait procéder mercredi après-midi au vote définitif du texte tel qu’elle l’avait voté en seconde lecture.

Pour rappel, voici les éléments de la Loi Travail

Trois 49-3 pour faire passer la loi

Le parcours de cette loi, portée par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, avait été entamé en février dernier. Aujourd’hui, il arrive à son terme, après trois 49-3 brandis par le gouvernement et deux tentatives inédites de déposer une motion de censure de la part de députés de gauche.

Pour information, les syndicats qui sont opposés au texte ont déjà fixé un nouveau rendez-vous de protestation au 15 septembre.

Previous post

Les profils cadres les plus recherchés

Next post

Il détruit sa société suite à une erreur informatique...