Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon ont annoncé de nouvelles mesures qui va permettre de faire évoluer le site APB, qui permet aux lycéens de s’inscrire dans l’enseignement supérieur. De nouveaux dispositifs qui sont sensés éviter que des étudiants se retrouvent sans rien à la rentrée. Les bacheliers se tournent de plus en plus vers la fac (+26% en 2 ans) et se concentrent principalement vers les mêmes licences : droit, santé, psychologie et staps. Voici ci-dessous les nouvelles mesures annoncés par la ministre de l’Education nationale.

#1 Mettre une licence dont le nombre de places n’est pas limité

Pour connaître les licences qui ont des capacités limitées et celles qui offrent plus de places, une liste sera publiée le mois prochain. Ce dispositif va permettre à ceux qui ne sont pas admis pour le voeu n°1 d’avoir tout de même le choix d’une licence où ils seront sûrs d’être pris. L’étudiant pourra ensuite s’inscrire en procédure complémentaire si cela ne lui convient pas.

#2 Faire un voeu groupé pour cibler toutes les universités de l’académie

«Il existe de nombreux cas où un étudiant n’a pas son vœu 1 au sein d’un établissement donné mais où il pourrait avoir une filière identique au sein de la même académie». C’est pour cela qu’un dispositif de « candidatures groupées » va être testé sur les filières de « tension » (droit, Paces, psychologie et staps). Par exemple, si un étudiant veut faire psychologie et vit en Île-de-France, il choisira « psychologie-Île-de-France » et une candidature sera envoyée dans toutes les universités de la région pour cette licence. Le problème c’est que l’étudiant ne vit pas forcément à côté de l’université dans laquelle il sera accepté. La ministre déclare alors qu’«un accompagnement avec des aides pour les frais de transport et pour le logement sera alors proposé»

#3 Mieux informés sur la sélection d’APB

«L’algorithme utilisé par APB pour l’affectation en licence doit être rendu public», a affirmé Najat-Vallaud-Belkacem. En soit, on le connait déjà, si vous voulez faire une licence de droit à Nanterre, il faut absolument le mettre en premier voeu pour avoir une chance d’être admis. La ministre veut également limiter le recours au tirage au sort et demande aux universités d’augmenter le nombre de places disponibles.

#4 Les enseignants pourront voir les voeux des élèves

Ainsi, ils pourront voir si les élèves n’ont pas fait de voeux contraires à leur intérêt.

#5 Les quotas de bacs pros en BTS ou en IUT maintenus

Najat Vallaud-Belkacem souhaite poursuivre l’existence de quotas pour les bacs pros qui veulent faire un BTS ou aller en IUT, instaurés en 2014. En effet, de plus en plus de bacs pros poursuivent leurs études.

#6 Une meilleure information sur les taux de réussite en licence et leurs débouches

Des informations complémentaires seront affichées sur l’écran au moment de la candidature du lycéen, pour toutes les licences.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

3 conseils pour bien utiliser la description de poste dans une offre d'emploi

Next post

Le premier enfant de plus en plus tard à cause du chômage !