En 2019, 71% considéraient leur travail utile… ils ne sont que 68 % en 2022

Les Français encaissent de moins en moins bien ce mal de vivre : 45 % en 2019 et 56 % aujourd’hui

En 2019, 54% des Français préféraient un salaire plus bas pour un travail moins ennuyeux…

En 2022, 51% choisissent d’abord le salaire au détriment de l’intérêt du travail

Paris, 28 février 2022

En 2019, Qapa.fr, l’agence d’intérim 100% online, dévoilait les résultats d’une enquête* menée auprès de 4,5 millions de candidats sur le délicat sujet de l’ennui au travail. Trois ans plus tard, et avec l’avènement du home office, qu’en est-il de cette morosité professionnelle ?  

Lien officiel : www.QAPA.fr

Un travail de plus en plus ennuyeux mais utile  

En 2019, 63 % des Français trouvaient leur travail ennuyeux. Trois ans plus tard, ce chiffre a encore augmenté pour atteindre les 71 %.

Si leur activité professionnelle n’est pas ultra motivante, les Français y trouvent tout de même un certain intérêt. Ils sont en effet 68 % à le trouver utile mais ce chiffre est tout de même moins élevé qu’en 2019 où il était de 71 %.

Avez-vous un travail que vous jugez ennuyeux ?
Réponses 20192022
Oui très28%33 %
Oui un peu35%38 %
Non pas du tout37%29 %
Avez-vous un travail que vous jugez sans intérêt ?
Réponses 20192022
Oui29%32 %
Non71%68 %

Un mal de vivre plus important

Depuis seulement trois ans, la proportion des personnes qui vivent très mal cet ennui ou ce manque d’intérêt dans le cadre professionnel a considérablement augmenté et est passée de 45 % en 2019 à 56 % en 2021 !

Comment vivez-vous cet ennui ou ce manque d’intérêt ?
Réponses 20192022
Très bien11%7 %
Moyennement bien44%37 %
Pas bien du tout45%56 %

Ne rien montrer… bien au contraire !

Loin de dévoiler leur lassitude, 91 % des Français cachent clairement leur ennui au travail, soit 1% de plus qu’en 2019. Non seulement, les Français ne montrent rien mais ils sont plus de 69 % à faire semblant d’avoir un travail passionnant (62 % en 2019).

Montrez-vous clairement votre ennui au travail ?
Réponses 20192022
Oui10%9 %
Non90%91 %
Faites-vous semblant d’avoir un travail passionnant ?
Réponses 20192022
Oui62%69 %
Non38%31 %

Moins de cran avec leur chef

Alors qu’en 2019, 61 % des Français osaient dire à leur hiérarchie toute la vérité concernant leur ennui au travail, en 2022 ils ne sont plus que 55 % à avoir le cran de ne rien cacher de cet état d’abattement.

Osez-vous dire à votre chef que vous vous ennuyez ?
Réponses 20192022
Oui61%55 %
Non39%45 %

Un ennui collectif

Loin d’être seuls, 72 % des Français sont également capables de détecter facilement le désœuvrement de leurs collègues. Une capacité encore plus forte qu’en 2019 où ils n’étaient que 69 % à pouvoir le déclarer.

Avez-vous le sentiment que vos collègues s’ennuient également ?
Réponses 20192022
Oui69%72 %
Non31%28 %

Un ennui mais à quel prix ?

Contrairement à 2019, les Français ne sont plus prêts à faire des concessions sur le montant de leur salaire en fonction de l’intérêt de leur travail. Ainsi, en 2022, plus de 51% déclarent préférer s’ennuyer mais avoir un très bon salaire alors qu’en 2019, 54 % choisissaient un salaire plus bas mais un travail intéressant.

A choisir, que préférez-vous :
Réponses 20192022
M’ennuyer au travail avec un très bon salaire46%51 %
Ne pas m’ennuyer au travail avec un salaire plus bas54%49 %

Le télétravail : tout aussi ennuyeux ?

Apparemment, le home office n’est pas la solution miracle et ne permet pas de rompre avec la monotonie professionnelle. En effet, 62 % des Français avouent s’ennuyer en télétravail : 29 % s’ennuie autant qu’au travail et 33 % encore plus !

Si vous avez la possibilité d’être en distanciel, vous diriez que :
Réponses 2022
Je m’ennuie moins en télétravail38 %
Je m’ennuie autant en télétravail29 %
Je m’ennuie plus en télétravail33 %

*Méthodologie : enquête réalisée à partir de deux sondages auprès des 4,5 millions de candidats recensés sur Qapa.fr selon la méthode des quotas. L’un réalisé entre le 17 et 23 février 2022 et l’autre entre le 13 et le 20 février 2019.

Parmi ces personnes interrogées, 52% d’entre elles sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

À propos de QAPA

QAPA est la solution digitale Adecco qui rassemble aujourd’hui 4,5 millions de candidats, 50 000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, QAPA a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100 % digital et mobile, Simple, Rapide et Innovant.

CONTACT PRESSE

Gildas Piquet-Friboulet – gildas@buzzpress.fr – 06 19 93 58 32

Previous post

Quelle est la différence entre un chasseur de têtes et un recruteur ? 🕵️‍♂️

Next post

Top 7 des citations de Jean-Paul Gaultier 🤵