Nous sommes quelque fois bizarres. Nous sommes bien conscients que des longues heures de travail provoquent directement du stress, de l’anxiété et des maladies cardiaques , mais en dépit de cela , nous continuons de rester de plus en plus d’heures au travail.

L’an dernier, le Français cadre moyen salarié dans une entreprise privée a travaillé plus de 45 heures pour une semaine donnée. Une personne sur trois travaille plus de 50 heures par semaine. Comme si cela ne suffisait pas, des études montre que 80 % des travailleurs passent du temps chez eux en dehors du travail à répondre à des courriels et des appels téléphoniques. Et tout cela, pour quoi faire? Il s’avère qu’en travaillant plus d’heures on ne contribue pas à une meilleure productivité. En fait, travailler régulièrement plus de 40 heures par semaine peut vous rendre moins productif. Traduction: Travailler plus ; moins de productivité .

Sachant cela, pourquoi est- il si difficile de quitter le travail à l’heure ? Peut-être que vous êtes distrait facilement , que vous ne parvenez pas à établir des priorités, ou que vous laissez des demandes de dernière minute vous pousser à faire des heures supplémentaires.

Quel que soit votre raison, il est temps de réévaluer votre temps passé au travail. Alors, arrêtez de faire des heures supplémentaires sans bonne raison et utilisez ces sept conseils pour partir à la bonne heure.

1 . Commencer la journée avec une heure de fin en tête

Cela semble simple, mais je suis convaincu que beaucoup de gens ne quittent pas le travail à temps tout simplement parce qu’ils n’ont pas décidé d’une heure à laquelle partir le matin. Au lieu de cela, ils vont tout simplement se laisser porter par le courant de la journée, travailler sur tout ce qui vient en négligeant de bloquer du temps sur leur calendrier pour les travaux prioritaires. Puis, à la fin de la journée, il y a encore un tas de tâches à faire, tout cela parce qu’ils n’avaient pas prévu d’heure à laquelle partir.

Donc, quand vous arrivez le matin, décidez de l’heure à laquelle vous voulez partir. Mettez-le sur votre agenda, réglez une alarme sur votre téléphone mobile, ou tout simplement gardez en tête cette heure de départ.

2 . Informer les gens de l’heure à laquelle vous voulez partir

Si vous commencez à dire à vos collègues que vous devez partir à une certaine heure, vous serez beaucoup plus susceptible de le faire. Prenez l’engagement avec vous-même, et ensuite partagez avec les autres : quand vous discutez des livraisons et des missions tout au long de la journée, dites à vos collègues : «Je dois sortir d’ici à l’heure ce soir , donc si vous avez besoin de quelque chose , faites le moi savoir avant 15 heures .  »

En encourageant vos collègues à vous donner autant de préavis que possible pour toutes leurs demandes, vous éviterez les urgences de dernière minute ou des réunions inutiles.

Essayez cette méthode, un jour, puis un autre, puis l’autre. Finalement, vous entrainez vos collègues à s’attendre à ce que vous partiez à l’heure chaque jour.

3 . Bloquer 20 minutes avant le départ

Une fois que vous avez bloqué votre heure de départ, voici un truc pratique pour y parvenir : Bloquer les 20 minutes avant sur votre calendrier pour finir tous les derniers détails quotidiens et préparer votre todo pour demain .

Traitez ces quelques dernières minutes comme une importante réunion avec votre patron ou un client, ne laissez rien interférer. Il s’agit d’un créneau de priorité qui est non négociable .

4 . Faire le travail le plus important le plus tôt possible

Ensuite, assurez-vous que votre travail critique se fait le plus tôt possible dans la journée. Je sais, travailler sur vos mails peut vous donner l’impression que vous faites avancer les choses, mais cela ne vous aide pas à terminer le rapport mensuel que vous devez rendre demain matin.

Pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie, voici un rapide check : Créez une liste avec deux colonnes. Sur le côté gauche, la liste des trois à cinq priorités les plus importantes dont vous êtes responsable. Sur le côté droit, la liste de toutes les activités que vous faites pendant la journée. Faites en priorité les tâches de la colonne droite

5 . Arrêter de perdre du temps pendant la journée

Si vous vous trouvez en permanence au bureau tard le soir, prenez quelques minutes pour évaluer vos pratiques de travail au cours de la journée. Vérifiez-vous votre boîte e-mail toutes les cinq minutes ? Répondez-vous à chaque mail immédiatement ?

Bien qu’il puisse sembler nécessaire de rester constamment en contact avec vos collègues, cette distraction constante peut gravement compromettre votre productivité et vous empêcher de vous concentrer.

Au lieu de cela, vous pourrez vérifier votre courrier électronique uniquement à 3 fois au cours de la journée (le matin, le midi et le soir). Prenez garde aussi au temps passé à la machine à café qui peut vite déborder et vous grignoter jusqu’à une heure par jour.

6 . Décrocher le téléphone

En parlant de productivité : Le courriel est un outil formidable pour beaucoup de choses mais il peut aussi facilement devenir chronophage parce que souvent , une conversation téléphonique prend moins de temps et peut être plus efficace.

Donc, si votre boîte mail est encombrée avec des chaînes continues de messages qui semblent ne jamais parvenir à une résolution alors il est temps de changer votre stratégie : Décrochez le téléphone . Avec un simple appel, vous pouvez vous épargner des heures de lecture électronique, de tri et de réponse.

7 . Utiliser la technologie pour vous aider à vous concentrer

Oui, une technologie peut tuer votre productivité , mais il y a aussi des centaines d’applications et d’outils en ligne qui peuvent vous aider à rester concentré. Par exemple, il y a des applications qui vous aide à rester sur la tâche pour une période de temps spécifique que vous fixez en vous déconnectant de l’internet pour vous permettre de travailler sans distractions.

Au minimum, éteignez vos alertes et des icônes visuelles pour votre email , les textes et les messages de médias sociaux. Sortir du travail à temps consiste à gérer ce flux d’informations et non l’inverse.

Finalement, c’est assez simple : La vie est courte , le temps est précieux. Faire un excellent travail en étant à 100% ne doit pas signifier de passer des heures de travail supplémentaires au bureau juste parce-que vous êtes mal organisé. La solution ? Prioriser vos responsabilités, minimiser les distractions et ensuite quitter le travail à temps.

Previous post

Que faire si vos collègues vous dérangent sans cesse

Next post

Recruteur : que dire aux candidats que vous ne gardez pas ?