Que vous aimiez ou non votre travail, vous avez sûrement pensé à ce que vous alliez pouvoir faire par la suite. Mais le problème c’est que souvent, vous vous arrêtez à cette étape. Si, en effet, vous ne vous fixez pas d’objectif précis que vous pourriez atteindre avec votre futur emploi, comment pourriez-vous bien vous préparer ?

Même si vos objectifs sont flous et que vous ne savez pas exactement ce que vous voudriez faire, vous pouvez tout de même faire beaucoup de choses pour vous préparer.

 

1. Intéressez-vous à d’autres métiers

Si vous demandez aux gens qui vous entourent comment ils ont trouvé leur poste actuel, ils vous répondront que c’est parce qu’ils ont été au bon endroit au bon moment (ou qu’ils connaissaient la bonne personne).

Dans tous les cas, une bonne manière de vous préparer à votre futur poste est de sortir de votre zone de confort en allant voir des gens qui n’exercent pas le même métier que vous. Que ce soit au travers d’une recherche poussée ou simplement en rencontrant des gens à des évènements de votre secteur, élargir votre réseau est un élément essentiel de la préparation de votre futur poste. Vous apprendrez beaucoup des différents parcours que vous pourrez entendre et cela pourra peut-être vous donner des idées et vous pourrez même recevoir des offres.

 

2. Restez en relation avec vos contacts

Une fois que vous aurez rencontré de nouvelles personnes, il vous faudra rester en contact avec eux par la suite (sans oublier toutes les autres personnes de votre réseau). Vous ne voulez certainement pas être celui/celle qui ne prend pas de nouvelles pendant 5 ans et qui, soudainement, appelle parce que vous avez besoin d’un service – sans compter que votre contact ne vous aidera peut-être pas.

Peu importe où vous vous situez dans votre recherche d’emploi ou si vous voulez changer de travail, assurez-vous de prendre des nouvelles au moins une à deux fois par an avec tous vos contacts. Procéder de la sorte vous facilitera la tâche quand vous aurez besoin d’aide.

 

3. Développez une expertise 

Bien que vous ne sachiez pas exactement ce que vous voudriez faire par la suite, vous pouvez procéder par élimination en pensant à toutes les choses que vous ne voudriez pas continuer à faire. Il est donc temps de vous forger une expertise et ce au travers d’une formation ou grâce à une activité plus personnelle comme avec un blog. Et même si, au final, vous ne vous servez pas de cette expertise, cela reste un très bon moyen de montrer que vous êtes quelqu’un de passionné – chose que les recruteurs affectionnent tout particulièrement.

 

4. Apprenez de nouvelles choses

Vous êtes intéressé par quelque chose de totalement différent de ce que vous avez fait jusqu’à maintenant ? Même si vous ne possédez pas de talent particulier lié à ce métier, vous pouvez toujours acquérir de nouvelles compétences. Il n’est jamais bon de passer pour un employé qui ne peut rien apprendre de nouveau car il n’a jamais été habitué à d’autres tâches que celles qu’il faisait quotidiennement.

Apprenez donc une nouvelle langue, à vous servir d’un nouveau logiciel, ou même le codage ! Vous exercerez, au moins, votre cerveau. Ce ne sera donc jamais une perte de temps.

 

5. Appuyez vous sur ce que vous avez accompli

Encore une fois, il n’est pas important que votre futur emploi ne soit pas en adéquation avec ce que vous avez fait jusqu’à maintenant. Une chose importante, en revanche, est de pouvoir communiquer à vos futurs recruteurs, lors d’entretiens, les expériences professionnelles qui vous ont permis de vous surpasser. C’est une des raisons pour lesquelles vous devez sans cesse vous dépasser dans les projets qui vous sont donnés.

Prenez donc des notes pour ne pas oublier tout ce que vous avez fait pour un projet et essayez de rendre le récit de ces notes vivant. Si vous avez l’impression que vous traitez déjà les tâches qui vous sont données avec énergie, demandez de participer à d’autres projets. Et quelle que soit la nature de ces projets, assurez-vous de pouvoir montrer à votre futur recruteur la manière dont vous avez travaillé qui a fait que ces projets ont pu être menés à bien. Ce doit être fait au travers d’exemples concrets qui permettent d’identifier facilement les situations auxquelles vous avez été confronté – et non la liste de ce qui est marqué sur votre CV.

 

6. Connaissez vos valeurs

Comprendre les valeurs que vous voulez avoir dans votre carrière est un élément déterminant pour celle-ci. Savoir, par exemple, que vous avez à cœur d’être poussé à vos limites chaque jour ou que vous préférez être dans une entreprise jeune vous aidera à choisir là où se dirige votre carrière. Faîtes donc le portrait de ce qui vous a plût ou non dans vos différents travails. C’est une manière simple et efficace de savoir ce qui vous plaît.

 

7. Dîtes « oui »

Dire « oui » à ce que l’on vous demande peut vous permettre de ne pas passer à côté de formidables opportunités. Vous ne ressentirez peut-être pas l’utilité de toutes ces activités au départ mais cela vous permettra d’essayer et vous permettra de déterminer ce que vous aimez. C’est également un bon moyen pour rencontrer des gens et ainsi être opportuniste à toutes les sources d’emploi potentielles.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Directeur de supermarché Lidl

Next post

L'offre d'emploi du jour : Responsable McCafé pour McDonald's