1. Votre espace de travail est encombré.

Vous ajoutez des tensions inutiles dans votre vie lorsque l’espace dans lequel vous vivez ou travaillez est encombré. Selon une étude de l’Université de Princeton Neuroscience Institute publiée dans The Journal of Neuroscience, ce fouillis sera automatiquement perçu comme chaotique à cause de la façon dont votre cerveau traite l’information visuelle. Et l’effet résultant est assez gênant: l’interprétation visuelle d’un désordre nuira à votre capacité à vous concentrer, vous distraira, et même ralentira vos facultés d’analyses.

Prenez donc le temps de réorganiser votre espace de travail. Réduisez cet encombrement et votre cerveau vous en remerciera.

 

2. Vous travaillez avec des gens très stressés.

Saviez-vous que le simple fait de travailler au contact de gens stressés peut vous stresser? Surnommé «le stress empathique», ce phénomène entraîne votre corps à produire des niveaux plus élevés de cortisol, l’hormone du stress, comme si vous étiez une sous pression.

Comment y remédier :

Si vous êtes obligé d’être au contact de vos collègues stressés, prenez néanmoins du recul par rapport à eux. Vous pouvez aussi acheter des plantes. Les psychologues norvégiens vous recommanderaient, quant à eux, d’acheter un peu de verdure. Ces chercheurs ont constaté que les plantes en pot réduisent le stress au travail. Enfin si le niveau de stress est trop élevé dans votre bureau, allez prendre une bouffée d’air frai à l’extérieur.

 

3. Vous êtes trop social sur les médias sociaux

Bien sûr, se sociabiliser est une excellente façon de vivre plus heureux. Mais pas en vous connectant sur les réseaux sociaux ou en communiquant par mail.

Des chercheurs ont trouvé qu’une dépendance envers les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram…) n’améliore pas votre bien-être, et, en fait, pourrait vous porter préjudice. Dans une étude, dans laquelle les sujets ont accru leur utilisation des réseaux sociaux au cours d’une période de 14 jours, les chercheurs ont constaté que « l’état ​​de bonheur » des participants avait diminué au fur et à mesure que leur utilisation des réseaux sociaux augmentait. Bien que nous ne sachions pas exactement pourquoi cela se produit, les chercheurs de l’Université du Michigan pensent que l’ordinateur « dissuade l’interaction physique réelle », ce qui déclenche des « comparaisons sociales dommageables » avec des amis et connaissances.

Comment y remédier :

L’équilibre est la clé. Rappelez-vous, l’hyper-utilisation est définie comme le fait de passer plus de trois heures par jour sur les réseaux sociaux ou l’envoi de plus de 120 messages par jour. Bien que ces chiffres soient extrêmes, il est toujours préférable de limiter votre utilisation à une fois ou deux par jour pendant des plages horaires bien définies. Il y a des chances pour que votre niveau d’anxiété baisse votre fréquence d’utilisation.

 

4. Vous n’êtes pas vous-même.

Si vous pensez que de paraître « cool » est la meilleure chose pour votre image, détrompez-vous. Selon des experts, cette image peut nuire à votre bien-être émotionnel. Dans une nouvelle étude de la Marshall School of Business USC, partager vos sentiments d’anxiété ou de stress avec des collègues, voire avec des supérieurs qui ont eu des expériences similaires peut réellement améliorer votre humeur et vos relations avec eux.

Comment y remédier :

Vous avez votre première présentation à faire devant 100 personnes? Demandez à de vos supérieurs qui a déjà fait des présentations similaires. Non seulement ses suggestions soulageront votre inquiétude, mais il peut également vous aider à mieux vous sentir au sein de votre groupe de travail.

 

5. Vous êtes trop sérieux.

Vous pouvez penser que rester concentré vous empêchera de vous sentir dépassé ou stressé, mais prendre une pause au travail est en fait la clé pour rester le moins stressé. Rester trop longtemps sur la même tâche peut nuire à votre performance, pas l’aider. Si vous prenez une pause après 50 minutes de concentration, vous produirez de meilleurs résultats et resterez calme.

Comment y remédier :

Prenez une tasse de café avec un collègue ou allez tout simplement faire une promenade dans votre quartier. Vous pouvez penser que vous gâchez un temps précieux par rapport aux échéances imminentes, mais en réalité, vous vous placez dans les meilleures conditions pour y répondre. Il en va de même pour n’importe quelle tâche, y compris extra-professionnelle.

 

6. Vous travaillez en Open-Space

Vous ne pouvez pas vous sortir de ce sentiment d’être submergé? Ne blâmez pas votre chef. Ce pourrait être la faute de l’agencement de votre espace votre espace de travail. Si vous êtes dans un open-space, vous êtes susceptible de vous sentir plus stressé que ceux qui travaillent dans des espaces clos. De la cacophonie à l’intensité de la lumière que vous ne pouvez pas régler, vous ne pouvez pas contrôler, les gens travaillant en open-space sont plus susceptibles d’avoir de plus grands niveau de stress.

Comment y remédier :

Essayez de convaincre vos supérieurs de vous laisser travailler à la maison plus souvent. Cela aura des effets significatifs sur votre niveau de stress et votre performance selon des chercheurs de Stanford. Les travailleurs à domicile ont vu leur rendement augmenter de 13% et leur stress diminuer de 25%.

Previous post

Microsoft : - 18.000 emplois

Next post

L'offre d'emploi du jour : Directeur d'agence chez ISERBA