L’entretien d’embauche s’avère être un exercice stressant. Et peu importe le secteur dans lequel vous travaillez ou le niveau d’expérience dont vous disposez. Voici donc pour vous quelques conseils pour appréhender au mieux cet exercice difficile !

1. La pression repose aussi sur le recruteur

Lorsque vous passez un entretien d’embauche, vous ressentez forcément une certaine pression due aux enjeux et à l’obligation de briller pour vous démarquer des autres candidats. Cependant, rappelez-vous que le recruteur est également sous pression. En effet, il se doit de choisir la bonne personne. Et en sélectionnant un candidat plutôt qu’un autre, il engage sa responsabilité. De plus, le recrutement coûte beaucoup d’argent aux entreprises donc le recruteur est tenu de ne pas prendre ses choix à la légère.

2. Mettez en avant vos motivations et vos principales qualités

Prenez le temps d’analyser l’offre pour mettre en avant les compétences et les expériences qui correspondent le mieux au poste en question ! Affichez clairement votre motivation et montrez que vous êtes le meilleur candidat en mettant en avant vos forces. Une fois que vous êtes clair sur ce que vous avez à offrir, vous pouvez aller à l’entretien en toute confiance.

3. Ayez confiance en vous

Vous avez fait des recherches à propos de l’entreprise et de l’industrie que vous souhaitez intégrer. Ensuite, vous avez déterminé quelles sont vos compétences et vos expériences qui correspondent aux exigences du poste, vous pouvez à présent faire part au recruteur de l’expérience dont vous êtes le plus fier dans votre carrière et ce que vous attendez du poste auquel vous postulez. Vous savez que vous êtes fait pour ce poste maintenant il est temps de vous détendre et de vous faire confiance.

4. Changez votre vision de l’entretien d’embauche

Vous pensez avant même votre rencontre avec le recruteur, au fait que vous allez être stressé pendant l’entretien. Il n’est donc pas étonnant que vous soyez nerveux. Efforcez vous de prendre du recul et de réfléchir à une approche qui vous permettrait d’être plus à l’aise.

5. Ne voyez pas le fait de ne pas être pris comme un échec

Les processus de recrutement sont en grande partie basés sur des éléments subjectifs. En effet, vous ne savez pas sur qui vous allez tomber, quelles attentes le recruteur aura à propos du candidat idéal. Sachant que de nombreux facteurs sont hors de votre contrôle, il faut juste faire de votre mieux et ne pas avoir de regrets si vous n’êtes pas pris.

6. Comparaison

Enfin, ne vous mettez pas inutilement de pression en vous comparant à d’autres candidats. Restez concentré sur vous même, ce que vous avez à offrir, et les raisons qui font que le poste est fait pour vous.

Si vous sentez le stress monter et que vous commencez à douter de vous, pensez au fait que vous avez de grandes idées à partager que le recruteur sera désireux d’entendre. Vous ne seriez pas assis en face d’eux si vous ne correspondiez pas au poste !

 

Previous post

Entretien d'embauche : comment s'adapter au mieux à la personnalité des recruteurs ?

Next post

4 raisons pour lesquelles vous n'obtenez pas d'entretien d'embauche