stop

Tout le monde le sait, être auto-entrepreneur n’est pas chose facile, c’est même très très difficile. Il n’existe pas de manuel, de mode d’emploi ni de règles bien établies qui peuvent vous fournir suffisamment d’informations qui pourraient vous rendre la vie plus facile.

 Voici 8 choses à arrêter de faire pour vous rendre les choses plus… agréables !

1. Vous mentir à vous-même (et aux autres) sur les chiffres de votre boite 

Vous avez 100 000 téléchargement chaque jour pour votre nouvelle application ? Vous avez généré plus de 2 millions d’euros de revenu l’an dernier ? Top, vous pouvez alors continuer à grossir un (peu) vos chiffres. Toutefois, si vous n’avez que 2.000 utilisateurs actifs par moi et que vous avez plutôt perdu de l’argent sur l’an passé, vous devez nécessairement faire face à la réalité à un moment ou à un autre. Alors, arrêtez de vous mentir : assumez ! Et faites tout pour remonter la barre.

2. Vouloir être sur tous les fronts 

Si, jusqu’à présent, vous pensiez que vous aviez le pouvoir d’ubiquité, je vous arrête tout de suite, personne ne l’a et ne l’aura jamais. Même si vous passez 22h sur 24h à travailler, les journées ne seront jamais assez longues pour que vous arriviez à tout faire, et surtout, vous risquez d’y laisser votre santé. Autre point négatif, si vous faites trop de choses en même temps, c’est également vos capacités que vous allez diviser et votre travail risque d’en pâtir. Concentrez-vous sur les choses essentielles, qui méritent vraiment que vous y passiez du temps pour obtenir le plus de résultats possibles.

Et si vous vous rendiez la vie plus simple ?

3. Travailler jusqu’à ce que mort s’en suive 

STOP : prenez un week end, des vacances, ou même un après-midi de congé. Il n’est simplement pas humain de ne jamais faire de pause. Chez Qapa, nous sommes les mieux placés pour savoir qu’il y a toujours quelque chose à faire, mais nous vous conseillons vivement d’apprendre à arrêter de travailler. Une solution ? Déléguez ! Les personnes qui vous entourent et qui travaillent avec vous sont là pour vous aider et pour vous assister. Ils vous permettront également de reprendre une vie normale… !

4. S’éparpiller 

Arrêtez de vouloir courir après toutes les nouvelles tendances et opportunités, recentrez-vous sur ce qui est réellement important pour votre entreprise naissante : restez concentré sur la tâche à accomplir.

5. Utiliser la première personne du singulier « Je »

Certes, vous êtes le fondateur de votre entreprise, c’est vous qui êtes à l’origine du projet, mais apprenez à ne pas toujours utiliser le « je ». L’humilité est importante, en particulier lorsque votre boite est en plein développement. Vous devez mettre en avant les membres de votre équipe et ceux qui vous aident à faire avancer le projet. Dites-vous que sans eux, rien n’aurait été possible ! Remplacer le « je » par le « nous ».

6. Penser que vous êtes la seule boite innovante dans votre domaine 

Lorsque vous dites ne pas avoir de concurrence et être le seul sur le marché, soit vous êtes malhonnête, soit vous ignorez totalement votre domaine. Même si vous n’avez peut être pas encore de concurrents directs, pensez à une chose, de grosses boites comme Apple ou Google, qui ont un capital énorme, peuvent rapidement vous voler la vedette !

Previous post

Carrefour recrute sur Qapa !

Next post

Semaine spéciale "métiers de l'informatique (SSII)" : FOCUS sur l'architecte technique