Un aphorisme commun pendant une recherche d’emploi est qu’un entretien d’embauche sert autant à vous poser les bonnes questions sur l’entreprise et l’emploi auquel vous postulez qu’au recruteur à vous interroger. Mais, nous savons tous que ce n’est pas exactement comme cela que ça se passe. Surtout, nous sommes trop obsédés par notre recherche pour savoir si nous voulons vraiment ce poste et nous poser les bonnes questions acr nous avons besoin de ce travail.

Pourtant vous pourriez manquer quelques signes prémonitoires de ce qui est à venir. Permettez- moi de vous dire que si vous ignorez des vérités dérangeantes pendant le processus d’entretien d’embauche, il ne faudra pas longtemps avant que vous soyez malheureux dans le poste.

Lors de votre prochain entretien d’embauche, regardez de près et si vous voyez un de ces grands drapeaux rouges , réfléchissez longuement et sérieusement avant de signer.

1 . Le chargé de recrutement dit des choses négatives sur la société

Lors d’un entretien d’embauche, la plupart des chargés de recrutement adoptent le bon comportement – ils s’habillent correctement, préparent la salle de réunion, vous proposent un café et montrent les meilleurs côtés de la société . Donc, si votre interlocuteur n’arrête pas de se plaindre et de dire des choses négatives sur la société, commencez à douter.

Bien sûr, certaines personnes sont juste des mauvais coucheurs , mais les plaintes non-stop peuvent aussi indiquer que le mécontentement est tellement omniprésent qu’il pénètre tous les aspects du travail. Votre meilleur pari est de ne pas entrer dans ce gouffre de négativité.

2 . Le chargé de recrutement exprime de l’incrédulité sur le fait que vous souhaitez vraiment le rôle

Un ami a été recommandé pour un emploi. Dans sa dernière entrevue avec l’entreprise , le responsable du recrutement lui a demandé : «Alors, maintenant que vous savez, est-ce-que que vous voulez toujours travailler ici?  » Mon ami lui ai répondu  » Bien sûr que je le veux! Et il a continué pour tenter de le convaincre.
Depuis qu’il ne travaille plus dans cette boîte il a très bien compris pourquoi on lui a posé cette question . Ce n’est pas un secret que la plupart de ses collègues se sont enfuis de cette entreprise dès qu’ils le pouvaient et il l’a fait aussi dès qu’il a pu.

Faites attention aux commentaires comme: « Voulez-vous vraiment ce travail ? » Ou « Vous êtes sûr que vous pouvez gérer les clients difficiles ?  » Si les recruteurs semblent surpris que vous vouliez réellement ce travail , il y a peut-être anguille sous roche.

3 . Vous vous interrogez sur la compétence d’un recruteur

Il y a beaucoup de gens dans le monde , quelques uns intelligents, et , soyons honnêtes , d’autres pas tellement intelligents . Même les gens dans ce dernier groupe travaillent dans des entreprises et peuvent être responsables du recrutement .

Surtout si votre interlocuteur est la personne avec laquelle vous allez travailler tous les jours , assurez-vous qu’il ou elle est quelqu’un que vous pouvez respecter. Si il ou elle apparaît bizarre, ne sait pas comment répondre à beaucoup de vos questions, Vous n’avez probablement pas envie de travailler avec ce type de personne sur une base régulière .

4 . Les pressions du recruteur pour vous faire accepter le poste immédiatement

Si un recruteur vous presse pour vous faire accepter le poste immédiatement, il y a certainement matière à se poser des questions surtout par les temps qui courent. Il y a des exceptions , en particulier dans des domaines très prisés comme la banque ou l’informatique, mais en règle générale, une pression extrême pour prendre un emploi indique généralement que l’entreprise ou l’ équipe est en mode de gestion de crise.

Prenez un peu de recul et évaluer pourquoi l’équipe est tellement désespérée de vous embaucher. Nous savons que vous êtes bon, mais assurez-vous n’êtes pas dans une situation où ils sont simplement à la recherche de quelqu’un, n’importe qui ! – pour remplir le rôle .

5 . Le turn-over de la société est très élevé

Je dois insister sur ce point : débrouillez-vous pour connaître le turn-over de la société. Si les gens parlent souvent de trouver de nouvelles opportunités ou de retourner faire des études supérieures, posez vous les bonnes questions. Si le chargé de recrutement mentionne que ce poste a été occupé par quatre personnes différentes dans l’année écoulée , demandez lui pourquoi.

Un turn-over élevé signale presque toujours un gros problème dans le management ou l’environnement de travail. Mais qui plus est, dans certaines entreprises, le turn-over fait partie du modèle de management. Ce phénomène touche par exmeple des centres d’appels qui ne gardent que les meilleurs vendeurs ou les sociétés d’audit qui gardent ceux qui facturent le plus les clients. Si vous voulez grandir avec une entreprise , assurez-vous que c’est bien dans son modèle de management.

Donc, en prenant le temps pour découvrir ces drapeaux rouges au cours du processus d’embauche, vous pouvez vous assurer que votre prochain emploi est choisi en connaissance de cause.

Previous post

Sondage : Avez-vous peur d'aller en entretien d'embauche ?

Next post

Palmarès des villes pour entreprendre