Une mauvaise ambiance au bureau peut interférer avec la productivité et ralentir la croissance de l’entreprise. Ce n’est pas seulement mauvais pour l’entreprise, mais aussi pour les travailleurs et pour patron également. Elle peut effectivement conduire à des problèmes de santé graves comme le stress, la dépression, l’hypertension et d’autres. C’est pourquoi tout dirigeant devrait se méfier des signes précurseurs précédents l’apparition de dommages majeurs est très difficilement réversibles. Voici quelques-uns des premiers signes que votre culture d’entreprise est toxique pour vos employés.

#1 Problèmes de communication

Si vous vous rendez compte que les conversations entre vous et les employés sont réduites au strict minimum, tout le monde se comporte de façon individualiste en ne se préoccupant pas de ce qu’il se passe au sein de l’entreprise, alors vous avez un problème.

Dans ce type de situation les personnes ont tendance à garder leur distance et ne sont plus intéressés par le fait de faire des commentaires ou des suggestions.

Vous trouverez alors que l’obtention d’informations pour le bon fonctionnement de l’activité de l’entreprise devient très difficile. En effet, vous obtiendrez des réponses différentes à la même question en fonction des personnes auxquelles vous demandez. Il en résulte une incapacité à suivre les processus, à mettre en place des politiques et également un manque de confiance dans l’entreprise. En effet si cette crise n’est pas traitée en temps utile,  elle peut mener l’entreprise à perdre des affaires avec des clients qui douteront de votre crédibilité.

#2 Diminution de la motivation chez les salariés

Si vos employés commencent à montrer des signes d’abattement, envisagez la possibilité que votre culture de d’entreprise devienne toxique pour eux. Il est vrai que la démotivation est quelque chose d’humain et de normal, mais celle-ci ne devrait être que de courte durée. De plus, si un employé est démotivé vous vous passez des idées créatives qu’une telle personne pourrait avoir. Aidez-les à regagner leur motivation et leur passion en reconstruisant leur confiance envers les dirigeants et en l’organisation dans son ensemble.

Commencez par reconnaître leurs efforts, encouragez la liberté d’expression, partagez l’information et en écoutez attentivement leurs propositions.

#3 Des employés trop prudents

Cela peut être une situation très fâcheuse, mais malheureusement assez rependue. Cette situation correspond au fait que Les employés se méfient de tout et regardent dans leur dos avant de dire ou faire quelque chose de peur d’être blâmés. C’est fréquent dans les lieux de travail en open space où les employés ont déjà été victimes de réprimandes pour quelque chose qu’ils ont dit ou fait.

Réduisez ce problème en rassurant les travailleurs sur le fait que les différends seront traités équitablement. Vous pouvez aller plus loin en établissant un règlement interne à l’entreprise.

#4 Mécontentement persistant

Quand un environnement de travail devient toxique, la communication négative au sein de l’organisation se développe. En effet vous remarquerez que les travailleurs sont constamment entrain de murmurer, de grogner et ils deviennent sarcastiques. C’est une manifestation de mécontentement et de manque de liberté pour exprimer leurs idées. Si ce n’est pas pris à temps, la situation peut amener les employés à quitter la société.

#5 Favoritisme

Dans un environnement où certaines personnes sont traitées comme supérieures aux autres, c’est un bon signe que l’environnement de travail n’est pas bon. Personne n’apprécie se sentir mis à l’écart. Dans un tel environnement, vous remarquerez que certains employés reçoivent un traitement préférentiel. Un employé peut également être mis à l’écart pour des problèmes liés au sexisme, au racisme et bien d’autres formes de discrimination. Les gens peuvent aussi se regrouper de façon à intimider les autres.

Pour éviter cela, une entreprise doit proposer des règles claires qui mettent l’accent sur l’égalité et s’assurer qu’elles sont suivies. Les règles doivent également s’appliquer à tous, et non à quelques-uns. Chaque employé doit être apprécié à sa juste valeur pour sa contribution à l’entreprise. D’autre part, les promotions doivent être attribuées sur la base du mérite et des performances, sans aucun favoritisme.

Previous post

Comment vous faire complimenter sur votre travail ?

Next post

Vos meilleures citations sur le Lundi