On tombe très facilement dans une routine dans laquelle on s’oublie et où notre vie nous échappe. C’est si difficile dans nos vies à 200 à l’heure, de prendre du temps pour soi : et pourtant, c’est tellement important ! Voici quatre étapes pour identifier lesquelles de vos compétences nécessitent un travail et comment commencer à apprendre de chez vous dès aujourd’hui.

Identifiez les lacunes de vos compétences

Les lacunes de compétences sont les choses dans lesquelles vous pourriez être meilleur ou que vous n’avez pas encore tout à fait appris. La meilleure façon de commencer à combler les lacunes est d’identifier vos domaines prioritaires et de commencer à travailler pour s’améliorer. 

Vous pouvez commencer par faire un tableau pour y voir plus clair:

Dans la première colonne, écrivez une liste de vos compétences les plus solides. Ce sont les compétences que vous avez acquises à l’école ou au travail et en grâce auxquelles vous vous sentez le plus confiant.

Dans la colonne suivante, notez vos compétences existantes qui pourraient nécessiter du travail. Incluez d’anciennes compétences devenues rouillées et des compétences plus récentes dans lesquelles vous n’êtes pas encore totalement confiant (comme un nouveau programme informatique, un nouveau logiciel).

La dernière colonne concerne les compétences de marque qui pourraient faire de vous un employé plus précieux à l’avenir. Une façon de les trouver est de consulter les offres d’emploi auxquelles vous pourriez souhaiter postuler. Pensez en termes d’aspirations et considérez les rôles au-delà de votre niveau d’expérience actuel.

Pour les trois colonnes, assurez-vous d’inclure des compétences générales telles que l’intelligence émotionnelle et la prise de décision.

Concentrez-vous sur le renforcement d’une ou deux lacunes de compétences à la fois. Les intervieweurs seront toujours heureux de connaître vos plans d’amélioration.

Contactez votre réseau

Vos pairs et collègues sont la ressource la plus précise lorsqu’il s’agit de prioriser les compétences à acquérir. 

Lorsque vous souhaitez interroger votre réseau, planifiez un appel et préparez une liste de questions à l’avance. Vous pouvez demander à un responsable du recrutement dans votre domaine les compétences qu’il trouve les plus précieuses. 

Quelle que soit la personne avec qui vous parlez, profitez de ce temps pour mieux comprendre comment vous pouvez améliorer vos compétences tout en ouvrant des voies pour des candidatures à un emploi à l’avenir.

Suivez un cours en ligne

Il est maintenant temps de préciser les compétences que vous pouvez maîtriser avec un cours en ligne. Il existe de nombreuses ressources gratuites et payantes disponibles en ligne. 

Vous pouvez même trouver des programmes de certification en ligne pour des compétences techniques telles que l’utilisation de chariots élévateurs, avec juste un examen physique à la fin.

Assurez-vous de mettre à jour votre CV avec les cours et les certificats terminés au fur et à mesure. Les employeurs aiment voir que vous avez pris l’initiative de poursuivre vos études et votre développement professionnel.

Abonnez-vous à des newsletters et podcasts

Si un cours en ligne représente trop d’engagement en ce moment, de nombreuses ressources pédagogiques sont à votre disposition sous la forme de podcasts, de webséries, de newsletters et de blogs. Recherchez vos marques préférées, vos leaders d’opinion et vos employeurs de rêve pour voir ce qu’ils proposent ou recommandent. 
Essayez d’écouter un podcast pendant que vous préparez le dîner ou que vous faites de l’exercice. Vous aurez une idée des tendances dans votre secteur, et peut-être même un excellent point de discussion pour votre prochain entretien d’embauche.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

La meilleure façon de renforcer une compétence est de la mettre en pratique et rien ne vous empêche de démarrer un projet par vous-même. Prenez une exemple du rédacteur Luke O’Reilly, qui a créé une publicité pour Guinness pendant son temps libre. L’annonce est devenue virale, lui donnant une attention mondiale. Vous pourriez également offrir vos services à des organismes de bienfaisance. Bien que le travail non rémunéré ne soit pas l’objectif final, aider les autres en cas de besoin est toujours une bonne décision et le travail bénévole fournit une expérience d’apprentissage précieuse à ajouter à votre CV.

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

Le président Macron incite au télétravail... mais que feront les 22 millions de travailleurs et les plus de 3 millions de chômeurs qui ne peuvent pas en bénéficier ?

Next post

Tatouages ​​au travail: faut-il les cacher ?