Vous venez de signer un client énorme ? OK fait . Vous venez de former six nouveaux employés ? OK fait. Vous venez de battre votre quota mensuel des ventes en une semaine? Fait et fait.

Vous pouvez avoir les meilleurs résultats de la boîte mais si vous êtes le seul à le savoir, personne d’autre ne peut comprendre la mesure de vos contributions ou l’impact que vous avez sur l’organisation.

Or c’est important de faire savoir ce que vous faites afin de ne pas être écarté des promotions et augmentations !

Donc, si vous regardez les autres obtenir les promotions , les augmentations, ou la reconnaissance que vous croyez mériter , il se peut que vous ne faites pas le minimum, c’est-à-dire faire connaître vos réalisations et vos résultats . Pour vous assurer que votre manager et le reste de l’organisation est bien conscient de vos contributions , voici cinq conseils :


1 . Gardez votre manager informé

Beaucoup de salariés parlent rarement avec leurs managers. Parfois , cela découle d’une relation employé- patron tendue , d’autres fois , en raison des calendriers chargés qui font que personne, ni le salarié ni la manager, ne prennent le temps de caler des moments de discussion.

Peu importe la raison, c’est un oubli majeur pour votre carrière. Vous ne pouvez pas partir du principe que votre manager sait tout ce que vous faites , les progrès que vous avez faits , ou les obstacles que vous avez surmontés sauf si vous faites votre mission de fournir cette information .

Mais si vous attendez votre entretien annuel pour énumérer votre liste à votre patron , la plupart de vos réalisations seront de vieilles nouvelles . Et vous serez en concurrence pour vous démarquer parmi tous les autres collègues.

Le conseil Qapa

Calez un point mensuel dans le calendrier de votre manager (au moins) , et utiliser ce temps pour vous assurer qu’il ou elle connaît l’état de chacun de vos grands projets . Mettez également en évidence la façon dont vous êtes travaillez avec d’autres équipes. Soyez précis et donnez toujours des éléments factuels comme des chiffres (par exemple, « j’ai augmenté de 10% mon nombre de prises de rendez-vous ce mois-ci par rapport au mois dernier »).

En ayant des conversations régulières, vous rappelez à votre manager votre valeur et vous le garder informé sur une base continue, au lieu d’une fois par an .

2 . Mettez l’accent sur vos résultats, pas seulement sur vos activités

En tant que manager, j’ai constaté que lors des réunions de mise à jour régulières avec mes collaborateurs, ils ont tendance à se concentrer sur une liste d’activités qu’ils ont rempli tout au long de la semaine , comme la liste des appels téléphoniques, la liste des réunions, etc.

Cependant, alors que ces types d’activités sont certainement nécessaires , et c’est probablement bon pour valider le temps et l’énergie que vous y avez passé, ce que votre directeur veut vraiment savoir, c’est l’impact de ces activités pour l’entreprise .

Le conseil Qapa

Au lieu de donner à votre manager la liste de tâches que vous avez accomplies , expliquer ce que signifient ces tâches dans le tableau d’ensemble .

Ainsi, plutôt que de dire: «La semaine dernière, j’ai rencontré 10 de nos fournisseurs pour le nouvel appel d’offres, et puis j’ai eu une conférence téléphonique avec l’équipe pour partager l’avancement du projet . « , dites : «J’ai rencontré 10 fournisseurs la semaine dernière . Trois sont sérieusement pour répondre correctement à l’appel d’offre de l’entreprise, et je pense que nous serons en mesure d’augmenter nos économies prévues d’au moins 5 % sur la base de ces conversations . Les économies seront d’un montant d’1,5 millions d’euros. Je te donnerai le chiffre exact une fois que nous aurons terminé les négociations  » .


3 . Demandez des témoignages à vos collègues

Quand vous faites quelque chose de génial et que vos collègues le pensent , demandez-leur aussi de le faire savoir . ( Et si vous travaillez avec des clients , demandez-leur de faire de même. Les managers aiment avoir des clients satisfaits , et c’est un excellent moyen de faire passer des informations sur votre performance ! )

Le conseil Qapa

Quand quelqu’un reconnaît votre travail , demandez-lui de le rendre officiel :  » Merci de l’avoir dit dans la réunion de finalisation du projet ce matin . Les résultats que nous avons obtenus ensemble ont téé reconnus . Seriez-vous prêt à envoyer une note à mon manager pour lui expliquer mes contributions sur ce projet ? Elle vous tient en haute estime , et ce serait une validation professionnelle énorme venant de vous .  »


4 . Mettez vous en avant des bonnes personnes

Faites savoir aux bonnes personnes décisionnaires pour les avancements et les augmentations vos bons résultats et vos performances. Bien sûr il ne s’agit pas d’en faire trop ni d’écraser ses collègues mais juste de faire savoir vos résultats au bon moment !

Le conseil qapa

Tout d’abord, identifier l’un des projets sur lequel vous travaillez qui est très important pour la société. Ensuite , dites à votre manager que vous aimeriez avoir la possibilité de présenter l’état d’avancement du projet à ses supérieurs. Proposer cela comme une bonne occasion pour améliorer vos capacités d’expression et apprendre à présenter aux managers de niveau supérieur .

Ensuite , travailler avec votre manager la façon de présenter l’information de la manière la plus efficace , de sorte que la présentation se passe au mieux et que votre manager valide ce que vous allez présenter.


5 . Reprenez vos idées que l’on vous a volées

Il y aura sans aucun doute un moment dans votre carrière où un de vos collègues va vous voler une bonne idée et la présenter comme sa propre idée .

Cela peut être extrêmement frustrant , mais vous avez quelques options .

Le conseil Qapa

Maintenant , vous n’allez pas interrompre la réunion où le sujet est en cours de discussion et dire ,  » Hé , c’était mon idée !  » Mais vous pouvez présenter plus de détails , des chiffres et données à l’appui de votre suggestion . En d’autres termes , prenez le contrôle de la conversation afin de diriger les projecteurs vers vous en rajoutant des détails et des actions que vous seul connaissez puisque c’est votre idée !!.

Par exemple , disons que vous êtes en réunion et votre collègue , Raymond commence à présenter votre idée. Intervenez dans la conversation et dites :  » Oui , les chiffres montrent que le secteur devrait croître de 12% l’année prochaine . Aussi , j’ai parlé avec l’équipe logistique , il y a quelques semaines à ce sujet, et ils sont prêts à mettre en place plus de capacité. Les concurrents n’ont pas encore osé se lancer, donc nous allons être en avance sur eux.  »

Boom . Vous possédez à nouveau l’avantage et tout le monde a compris que vous avez déjà bien travaillé le sujet.

Alors en conclusion, vous avez raison : on réussit mieux à plusieurs que seul. Mais rappelez-vous aussi , toutefois, que les équipes ne sont pas promues , seuls les individus le sont . Ainsi, votre mission est d’être un grand joueur d’équipe, mais d’avoir une solide compréhension de l’impact que vous avez sur l’entreprise et de le partager avec ceux qui ont besoin de le savoir .

Previous post

L’interim remonte

Next post

15 questions à se poser chaque semaine