Vous connaissez probablement déjà l’importance d’être professionnel quand vous envoyez un e-mail à un recruteur. Cependant, la plupart des gens font des erreurs facilement évitables et qui réduisent à néant leurs chances d’obtenir des entretiens. Qapa a donc regroupé pour vous les 4 erreurs les plus répandues pour vous améliorer dès à présent !

1. Vous utilisez le même modèle pour chaque entreprise

Bien qu’il soit tentant d’utiliser le même modèle pour chaque candidature afin d’aller plus vite, il est préférable de faire des recherches pour apprendre à connaître la société que vous souhaitez intégrer et ainsi adapter votre e-mail pour correspondre au mieux à chaque offre. En effet, si vous montrez réellement que vous avez de l’intérêt pour l’entreprise, vous aurez beaucoup plus de chances d’être retenu(e).

2. Vous prenez trop de temps pour répondre

N’ayez pas peur de répondre trop vite, aucun employeur ne vous le reprochera. Les recruteurs apprécient les candidats réactifs qui s’intéressent à l’entreprise et qui répondent presque instantanément. Ne craignez pas d’avoir l’air désespéré(e), les recruteurs sont à la recherche de personnes qui veulent vraiment travailler et prêts à faire des sacrifices comme répondre pendant leur pause déjeuner ou le soir.

3. Vos mails contiennent beaucoup de fautes

Si vous écrivez en faisant des fautes de grammaire et d’orthographe à chaque ligne, alors vous n’êtes pas prêt pour postuler à un emploi qui nécessitera d’envoyer des e-mails au nom de la société. Il est malheureusement très fréquent que les recruteurs ne donne pas suite à vos candidatures à cause de fautes flagrantes. Cela démontre un manque de professionnalisme alors faites y vraiment attention !

4. Vous utilisez des Emojis

A partir du moment où le recruteur voit un Emoji dans une candidature, il va la rejeter dans la majorité des cas. En effet, les Emojis sont destinés aux conversations entre amis, et n’ont pas leur place dans les relations professionnelles.

 

 

 

Previous post

10 citations de motivation pour aborder la semaine de la meilleure manière

Next post

Sondage Qapa : les français sont-ils félicités au travail ?