Votre entretien d’embauche est prévu depuis des semaines, et vous avez l’impression d’être ultra-préparé(e) : ce que vous êtes ! Mais attention aux pièges… Vous êtes peut être TROP préparé, et les gens trop préparés ont tendance à oublier l’essentiel et à commettre des erreurs. Voici 5 erreurs à ne surtout pas faire en entretien d’embauche (et qu’on a souvent tendance à oublier quand on s’est beaucoup trop préparé) :

#1 Vous ne savez plus pourquoi vous êtes là

Cela fait maintenant quelques mois que vous êtes dans une recherche d’emploi acharnée, vous avez fait et refait votre CV des dizaines de fois et vous avez déjà passé de nombreux entretiens d’embauche qui n’ont pas forcément abouti. En bref, vous vous êtes mis en mode « automatique », ce qui risque d’être très dangereux…. En faisant ça, vous oubliez de vous poser les bonnes questions avant un entretien d’embauche. Certes, vous vous êtes bien renseigné sur l’entreprise et vous connaissez la biographie de votre interlocuteur par coeur. Mais n’avez-vous pas oublié quelque chose : et vous ? Est-ce que ce job vous correspond ? Qu’est-ce qu’il pourrait vous apporter et surtout qu’est-ce que vous pourriez apporter à l’entreprise ? Connaître les réponses à des questions comme celles-ci va vous permettre de clarifier la situation. Cela va aussi vous aider à répondre encore mieux à toutes les réponses qu’on pourra vous poser.

#2 Vous oubliez d’apporter une énergie nouvelle !

Quelque fois, vous vous êtes tellement bien préparé pour cet entretien d’embauche que vous avez tendance à oublier le plus important : votre énergie ! C’est la première chose que le recruteur en face de vous va sentir. Il a besoin de se nourrir de votre énergie pour sentir que vous êtes motivé par le job. Si vous avez l’air motivé voire ultra-motivé, il pourra vous imaginer en poste et heureux à votre poste. Cest le plus important pour lui : une personne heureuse dans son job travaille bien mieux !

#3 Ne vous laissez pas prendre au piège

Ne vous laissez pas aller à dire du mal de vos anciens employeurs, même si vous avez envie de montrer que vous êtes motivé par le job et que vous avez envie de mettre de côté tous vos anciens jobs, ne vous laissez pas prendre au piège à exprimer vos pensées négatives. Si on vous demande pourquoi vous avez souhaité quitter votre ancien job, ne vous montrez pas négatifs, au contraire soyez toujours positif : vous avez eu envie de changer de domaine, d’envisager de nouvelles choses, de vous spécialiser dans un autre secteur… Bref : soyez toujours dans la positive et pas dans la négative.

#4 Arrêtez de regarder en l’air ou de regarder le mur

Même si cela semble évident, on a vite tendance à l’oublier : vous devez vous connecter à la personne qui est en face de vous lors d’un entretien d’embauche. La meilleure façon de le faire ? Gardez le contact avec les yeux : un manque de contact avec les yeux peut indiquer que vous êtes mal à l’aise et peu confiant). Soutenir le regard permet de montrer que vous êtes à l’écoute de ce que votre interlocuteur raconte. Si cela vous semble difficile, entraînez-vous avec vos amis !

#5 N’en faites pas trop

Oui, vous avez appris vos fiches par coeur et vous connaissez l’entreprise pour laquelle vous postulez dans les moindres détails. Toutefois… N’en faites pas trop ! Le recruteur n’a pas non plus envie d’avoir un petit oisillon en face de lui. Certes, vous pouvez mentionner un ou deux articles que vous avez lus sur la société, mais ne déblatérez pas pendant des heures sur les différents succès de l’entreprise dans l’espoir que ça va vous aider à décrocher un emploi.

Previous post

Les 11 choses à faire la veille d’un entretien d’embauche

Next post

L'arme secrète que vous ignorez quand vous préparez un entretien d'embauche