Vous ĂȘtes sur le point de pitcher devant le comitĂ© exĂ©cutif de votre entreprise et vous vous sentez nerveux ? vos mains tremblent ? votre cƓur battre Ă  100 Ă  l’heure ? Ne paniquez pas ! Si vous suivez nos conseils tout ce passera bien. 👌

DĂšs que vous avez Ă©tabli un contact visuel avec le public, tous les tics nerveux auront disparu et vous vous sentirez plus Ă  l’aise.

En fait, les sondages montrent souvent que la peur de parler en public est tout en haut de la liste des peurs humaines. Il est vrai que la plupart d’entre nous sommes nerveux avant une prise de parole en public. Nous craignons souvent l’Ă©chec, la critique, le jugement, l’embarras, la comparaison, ou le rejet.

Physiquement, la nervositĂ© et l’anxiĂ©tĂ© peuvent provoquer une augmentation du rythme cardiaque, un estomac nouĂ©, de la transpiration, des tremblements, un essoufflement, la bouche sĂšche, une voix tremblante, de la tension musculaire, des maux de tĂȘte, du bĂ©gaiement, de l’Ă©tourdissement, ou mĂȘme, des Ă©vanouissements.

MalgrĂ© la liste effrayante des symptĂŽmes, il y a une bonne nouvelle : il n’y a pas de consĂ©quences nĂ©gatives Ă  la nervositĂ©, l’astuce consiste simplement Ă  Ă©viter de le montrer. En effet, le public ne peut pas voir votre façon de vous percevoir et d’agir. Par consĂ©quent, lorsque vous apprenez Ă  paraitre calme et confiant, le public le perçoit.

Nos conseils pour gérer son stress :

PrĂ©parez-vous Ă  l’avance

PrĂ©parez bien votre sujet, connaissez bien votre contenu, et vĂ©rifiez votre matĂ©riel bien Ă  l’avance. Plus vous avez en tĂȘte votre dossier et connaissez bien les lieux, moins vous apprĂ©hendez l’effet de surprise. La procrastination conduit Ă  l’augmentation de l’anxiĂ©tĂ©.

RepĂ©rez les lieux Ă  l’avance

N’attendez pas votre arrivĂ©e dans la salle de rĂ©union ou sur scĂšne pour vous rendre compte qu’il y a un paravent bloquant votre vue sur la moitiĂ© du public, ou qu’ils vont servir un repas pendant que vous parlez, ou qu’il y a des problĂšmes avec l’Ă©quipement audio-visuel fourni. Faites des recherches sur le lieu et familiarisez-vous avec le calendrier des Ă©vĂ©nements avant et aprĂšs votre prĂ©sentation. Apprenez Ă©galement Ă  connaĂźtre l’Ă©quipement de la salle. Toutes ces petites choses vous permettront de rĂ©duire votre stress le jour J.

EntraĂźnez-vous

Il n’y a pas de meilleure façon de calmer vos nerfs et d’assurer une excellente prĂ©sentation que de rĂ©pĂ©ter Ă  voix haute, avec un public si possible. IdĂ©alement, enregistrez la rĂ©pĂ©tition et analysez vos forces et vos faiblesses pour vous corriger avant le grand rendez-vous.

Visualisez votre succĂšs

Les psychologues du sport ont prouvĂ© que la capacitĂ© d’un athlĂšte Ă  visualiser son succĂšs permettrait de crĂ©er un taux de victoire plus Ă©levĂ©. Avant votre prochaine prĂ©sentation, imaginez-vous parler avec confiance et assurance et voyez votre public vous regarder avec attention.

Connaissez votre public

Faites un peu de recherche Ă  l’avance afin de savoir ce que votre public attend de vous. Arrivez tĂŽt et parlez Ă  quelques membres du public au sujet de leurs attentes, de cette façon, vous aurez des informations d’initiĂ©s et des visages amicaux sur lesquels vous pourrez vous concentrer au moment venu.

N’oubliez pas ⚠ :

Le public pense que vous ĂȘtes l’expert, alors ne leur dites pas le contraire.

Le public veut que vous réussissiez, ils sont de votre cÎté.

Enfin, le public ne saura pas quand vous faites une erreur, donc ne le soulignez pas, restez concentré et tout va bien se passer.

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! đŸš€ 
Et pour accĂ©der Ă  toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

10 citations motivantes de George Clooney pour vous inspirer ✹

Next post

Comment faire des remarques constructives ? đŸ€“