Jusqu’à présent vous êtes parvenu(e) à impressionner l’entreprise que vous souhaitez rejoindre grâce à votre CV. Et ça y est vous avez décroché un entretien d’embauche. Vous finissez par vous retrouver face au recruteur. Lors de l’entretien, ce dernier vous pose des questions auxquels vous ne vous attendiez pas. Vous avez à ce moment précis l’impression que le métier de rêve vous glisse entre les doigts. Mais il n’en est rien !

Voici 4 formidables façons de prendre le dessus dans vos prochains entretiens d’embauche !

1- Préparez des réponses aux questions évidentes

Les entretiens que vous passerez ne seront pas tous les mêmes. Cependant prenez le temps de prévoir les questions qui vous seront certainement posées. Il se peut qu’elles ne vous soient pas posées en fin de compte, mais elles pourraient vous être utiles pour parvenir à vous présenter au recruteur de la meilleure façon.  Où vous voyez-vous dans X temps ? Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ? Même si vous vous connaissez parfaitement, face au recruteur et peut-être avec le stress, vous pourriez oublier des éléments importants, qui pourront faire la différence.

Sachez, par ailleurs, que les recruteurs n’attendent pas de réponses parfaites. Ils cherchent à vous connaitre, savoir si vous correspondez au poste et à l’entreprise.

2- Les recruteurs ne sont pas toujours des experts

La lecture de tous les CV et des lettres de motivation, les rendez-vous avec les candidats, tout cela prend beaucoup de temps aux recruteurs. Il s’ajoute à toutes leurs autres responsabilités et, par conséquent, le recruteur peut souvent être moins préparé qu’il ne le souhaiterait. Toutefois ne vous rendez pas à votre entretien en vous disant que le recruteur sera mal préparé et que vous êtes son sauveur ! Restez humble, concentrez et répondez clairement aux questions que le recruteur vous pose.

3- Posez les bonnes questions

Vous avez fait le tour des questions et vous sentez que la fin de l’entretien d’embauche approche. Vous posez la question suivante : « Avez-vous d’autres questions ? ». Cette questions est certes efficaces, mais commune. Il existe des questions créatives que vous pouvez poser telles que : Comment mes résultats seront-ils mesurés ? Quelles compétences sont les plus importantes pour réussir ? Quels sont les principaux défis auxquels l’entreprise est confrontée ?

4- Faites attention à votre langage corporel

Préparer un entretien c’est préparé son discours mais également son langage corporel, c’est-à-dire la façon dont vous allez vous tenir, vous comporter. Il se pourrait que vous soyez trop enthousiaste ou bien pas assez. Donner une bonne impression à un entretien d’embauche consiste à créer la bonne impression dès le moment où vous entrez dans une pièce jusqu’au moment où vous partez. Pour cela, pensez à respirer, mettez des temps de pause quand vous parlez, posez vos pieds à plat pour ne pas gigoter.

Utilisez ces quatre conseils pour être  préparés au mieux et rappelez-vous, pensez à ralentir votre discours, à vous concentrer sur la stabilité de votre respiration, vous détendre et, si vous le pouvez, profitez-en aussi.

 

 

Previous post

CLUB MED RECRUTE PLUS DE 1 500 G.O® ET G.E® CET HIVER POUR SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DE SON OFFRE MONTAGNE

Next post

Auto-entrepreneurs en 2010 : moins d’un quart sont encore actifs