Obtenir un entretien d’embauche est bien plus compliqué que cela n’y parait. Bien souvent, on a l’impression de tout faire comme il faut, sans avoir de réels résultats à l’arrivée. Qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi ne décrochez-vous pas d’entretien d’embauche ? Quelles sont les choses qui pourraient influer sur vos chances d’obtenir une entrevue avec un recruteur ?

Voici les 4 raisons les plus courantes, pour lesquelles vous n’obtenez pas d’entretien d’embauche

1. Vous ne connaissez pas les bonnes personnes

Bien sûr, il semble évident qu’un recruteur va embaucher un candidat pour ses capacités, parce qu’il sait faire le job et parce qu’il a les compétences requises pour le travail demandé. Toutefois, ni vous ni moi ne sommes dupes, si vous connaissez ou que vous contactez LA bonne personne, vous avez bien plus de chances d’être retenu qu’un autre. Le réseau n’est pas seulement « l’une » de vos stratégie de recherche, elle doit être LA plus grande partie de votre stratégie.

Pour vous aider, lisez notre article : Les 3 personnes dont vous avez besoin dans votre réseau.

2. Votre CV n’est pas bien mis en forme donc peu efficace

Vous avez bien lu, nous ne parlons pas ici du contenu mais bien du format. Sachez qu’un recruteur passe en moyenne 6 à 10 secondes par CV, c’est pour ça que votre CV doit être très lisible et très facile à parcourir. En un coup d’oeil, le recruteur doit pouvoir avoir toutes les informations importantes et pertinentes sur votre parcours. Vous pouvez sortir des meilleures écoles d’ingénieurs et avoir travaillé dans les plus grosses entreprises du CAC 40, si votre CV est « mal » lisible, le recruteur ne verra rien de tout cela.

Retrouvez pour cela : 5 règles fondamentales pour un CV réussi.

3. Vous ne mettez pas en avant les informations pertinentes sur votre CV

Bien sûr, on a tendance à tout le temps vous dire que votre CV doit tenir sur une page maximum, toutefois, ce n’est pas une raison pour couper les informations pertinentes. Vous devez impérativement mettre en avant vos points forts, dans une rubrique « compétences » par exemple.

Pensez aux chiffres ! Pour toutes vos expériences, essayez d’inclure des chiffres : combien d’événements avez-vous organisé ? Combien de chiffre d’affaires avez-vous réalisé dans votre dernier emploi ? Combien de contenus êtes-vous capable de rédiger en une journée ?

4. Apprenez à être judicieux en ce qui concerne votre âge ou d’autres informations « discriminantes »

Dans un monde idéal, la discrimination à l’embauche n’existerait pas et tout le monde pourrait être parfaitement transparent sur son CV : âge, nom de famille, lieu d’habitation… Toutefois, ce n’est (malheureusement) pas toujours le cas. Dans ce cas, arrangez-vous avec la réalité ! Vous avez 45 ans et cherchez un nouveau travail ? Oubliez votre âge et ne le mettez pas ! Ce n’est pas un mensonge, ce n’est qu’une omission..

Previous post

6 conseils pour faire disparaître les signes de nervosité en entretien

Next post

Que répondre à la question « Pouvez-vous nommer vos forces et faiblesses ? »