Sur votre CV, vous hésitez souvent à mettre « Babysitting » dans vos expériences professionnelles. Toutefois, si vous êtes jeunes diplômés, c’est une expérience qui peut vous apporter plus que ce que vous ne pensez. Certes, vous étiez Babysitter, mais vous étiez également un / une professionnel(le) de la garde d’enfant et croyez-moi, ce n’est pas rien.

Souvenez-vous… Quand vous étiez entrain d’accepter des Babysitting, vous étiez jaloux de vos amis qui avaient des jobs d’été bien plus sympas… maître nageur à la piscine locale, serveur ou serveuse, assistant sur une émission de télé et j’en passe. Mais croyez-moi, vous avez acquis de nombreuses compétences (insoupçonnées) qui vous seront très utiles pour votre futur emploi ! La preuve en 4 points :

1. Vous avez appris à gérer des clients parfois très capricieux

Vos premiers clients ? Les enfants que vous gardiez ! Et selon l’âge, ce n’était pas forcément des clients très patients, ni même très faciles à gérer. Entre les caprices, les colères, les roulades sur le sol et les coups de pieds… Même si vous ne restiez que quelques heures avec eux, vous avez du gérer ces crises et faire en sorte de les calmer et de contenter tout le monde.

SURPRISE !

Les clients que vous aurez plus tard ne seront pas forcément différents… (à part les roulades sur le sol peut-être). Croyez-moi, vous aurez également à gérer les mécontentements, les crises et les caprices ! Heureusement : vous savez déjà le faire.

2. Vous savez gérer des négociations difficiles

Rappelez-vous quand vous deviez marchander avec le petit Florian qui ne voulait pas mettre de pantalon pour sortir ? Ou la petite Elise qui voulait une barbapapa à 7h du soir. « Oui Florian, il faut mettre son pantalon pour sortir, et si tu le mets, je te promets un peu de crème glacée au dessert ». Bien sûr, vous avez parfois usé de quelques tours de passe-passe pour avoir gain de cause, mais vous avez fini par obtenir ce que vous vouliez !

Vous avez ainsi pu retenir une chose : vous ne pouvez pas forcer quelqu’un à faire quelque chose, vous devez travailler pour obtenir ce que vous souhaitez et ce dont vous avez besoin. Que vous cherchiez à signer un contrat, que vous souhaitiez une augmentation ou tout simplement que deviez batailler pour la direction d’un projet : vous devez connaître ces règles élémentaires de la négociation.

3. Vous avez appris à gérer les conflits entre employés

Si vous avez gardé plusieurs enfants en même temps, vous avez également expérimenté divers situations et vous vous êtes rendu compte que les malentendus les plus mineurs pouvaient rapidement dégénérer en problèmes bien plus graves voire en troisième guerre mondiale. Qu’à cela ne tienne, en parfait manager, vous avez réussi à gérer la crise et à amener tout le monde à une compréhension mutuelle et à un compromis acceptable.

Sur le lieu de travail, les conflits sont inévitables. Une équipe est faite d’individus qui ont chacun leur propres opinions et leur propre personnalité… et parfois, ça fait des étincelles ! Grâce à votre expérience, vous saurez établir un terrain d’entente et régler les conflits naissants.

4. Vous avez appris à être responsable

Gardez des enfants, d’autant plus en bas âge, n’est pas chose facile et surtout, cela implique de grandes responsabilités. En plus de veiller au bien-être de l’enfant, vous devez veiller à sa sécurité et c’est une chose primordiale. En tant que professionnel, vous aurez également à être responsable de certaines missions et de certains projets. Alors ? Même pas peur !

Retrouvez des articles qui pourraient vous intéresser :

Qualité de vie au travail : 5 façons de rendre vos journées agréables

Rater son Bac = chômage ?

89% des futurs jeunes actifs prêts à déménager pour l’emploi idéal

Babysitting_Qapa

 

Previous post

Qualité de vie au travail : 5 façons de rendre vos journées agréables

Next post

5 exemples pour décrypter une fiche de poste et adapter son profil