Dans tous les postes que j’ai occupés, je me suis toujours dit que partir à 17h était quelque chose de… pas envisageable du tout ! En effet, dès mon premier poste, j’ai vite compris qu’il fallait que j’abandonne cette idée saugrenue.

Pourtant, petit à petit, en regardant autour de moi, je me suis rendue compte que certaines de mes connaissances osaient l’impensable : ils partaient de leur bureau à 17h. Alors je me suis dit « Pourquoi pas moi ? » et j’ai testé. J’ai tellement testé que j’ai fini par adorer et surtout par me rendre compte que ce n’était que des avantages ! Voici 4 bonnes leçons pour vous aider à quitter le travail à 17h tous les jours.

#1 Vous devez avoir l’intention de quitter le travail à 17 heures

Croyez-moi, personne ne va se mettre derrière vous à 16h59 pour vous dire « allez, il est temps de partir. » C’est pourquoi vous devez vous-même, vous forcer à quitter le travail à 17h si vous en avez décidé ainsi. Et au départ, il faut se forcer un peu… En effet quand vous avez pris l’habitude de partir tous les soirs à 19h / 19h30, pas toujours facile de partir 2h plus tôt et pourtant, essayez de vous habituer ! Pour ce faire, mettez-vous une alerte sur votre calendrier, des post-it, ce que vous voulez… mais faites en sorte de vous en rappeler.

#2 Essayez d’être plus productif(ve) dans la journée

Si vous arrivez le matin en sachant qu’à 17h, vous devez quitter le travail, cela va clairement vous forcer à être plus productif dans la journée. En effet, quand vous arrivez en vous disant que de toutes façons, vous êtes là jusqu’à 19h / 20h et que donc, vous avez clairement le temps pour effectuer toutes vos tâches, vous avez rapidement tendance à traîner et à faire autre chose… pour commencer à vous bouger à 17h ! A l’inverse, si vous savez que vous avez une heure de « fin », alors vous allez être forcé(e) d’être plus productif, c’est prouvé ! Vous aurez envie de quitter le travail en ayant l’impression d’avoir effectué tout ce que vous aviez à faire et de ce fait, vous prendrez certainement moins de pauses café ou… vous traînerez moins sur Facebook !

#3 Vous apprécierez d’autant plus votre temps libre

Quand je terminais le travail à 19h30, dans mon esprit, ma soirée commençait… à 19h30 et je ne me rendais même pas compte que la journée pouvait également commencer… à 17h ! Quel bonheur j’ai eu de découvrir que je pouvais sortir du travail alors qu’il faisait encore jour ou même que les boutiques étaient encore ouvertes. Ainsi, en partant à 17h, vous vous rendrez compte à quel point il est agréable d’avoir une ou deux heures de détente avant de commencer la soirée et vous aurez le temps de faire beaucoup plus de choses !

Ce temps supplémentaire m’a permis de voir du monde, de renouer certaines amitiés, de passer du temps avec mes enfants et ma famille… et même de me remettre au sport ! Ce qui était un gros plus pour ma détermination et ma motivation, même au sein de mon travail.

#4 Le monde ne s’écroulera pas parce que vous partez à 17h

Voici une des leçons les plus difficiles à apprendre quand vous avez l’habitude de partir à 19h tous les soirs… Vous avez l’impression qu’en restant tard, vous avez le temps de faire plus de choses et donc de moins remettre au lendemain. Mais j’ai un scoop pour vous : le monde et votre entreprise ne va pas s’écrouler parce que vous partez à 17h le soir. Et même si vous êtes obligé(e) de remettre une tâche au lendemain, je vous promets qu’il n’y a rien de grave.

Après, il ne faut pas non plus être buté(e), si vous voyez qu’il y a vraiment une urgence et que votre boss a besoin de vous après 17h, il faut rester et lui montrer que vous vous montrer disponible quand même.

Previous post

Prime d'activité : 2,3 millions de bénéficiaires à 170€/mois en moyenne

Next post

20 choses à faire pour relancer votre recherche d'emploi avant l'été !