Vous connaissez déjà tous les conseils basiques pour réussir un entretien d’embauche :

  • Faire des recherches au préalable sur l’entreprise et le poste.
  • Se préparer pour les questions classiques.
  • Et s’habiller correctement et de manière classique (pitié, repassez-moi cette chemise) dans le but de vous présenter sous votre meilleur jour.

Effectivement, quand il s’agit de réussir un entretien d’embauche, ces conseils sont indéniablement importants. Mais cela ne veut pas dire qu’ils sont suffisants pour donner la meilleure impression.

Voici 4 conseils pour faire de vous l’as des entretiens et pour vous élever au-dessus de la compétition des chercheurs d’emploi.

#1 Utilisez votre temps libre à votre avantage

Prenez en compte ceci : environ 60% des recruteurs prennent leur décision dans les 15 premières minutes de l’entretien d’embauche. Chaque seconde compte mais vous vous devez d’être efficace durant les premiers instants de votre interaction avec le recruteur.

Un élément qui est souvent sous-estimé ? Les banalités échangées. Il est facile de penser que l’entretien ne commence pas avant que vous vous asseyiez dans cette salle de réunion et commenciez à répondre à ces rapides questions d’embauche.

Dorénavant, exploitez ces précieux instants pour échanger rapidement quelques mots qu’il s’agisse du réceptionniste en attendant le recruteur ou bien du recruteur lui-même en allant vers la salle d’entretien. Cela peut grandement vous aider à établir une connexion personnelle (et finalement une impression mémorable).

#2 Saisissez le ton de l’interview

Votre objectif durant l’entretien est de vous présenter comme le candidat idéal pour l’entreprise et le recruteur. Cela implique comme vous le savez de se familiariser avec la culture et la compréhension des principales responsabilités du poste pour lequel vous postuler.

IL existe une manière plus subtile de faire vos preuves : percevez le ton de ainsi que l’ambiance générale de l’entretien, et faites de votre mieux pour vous y adapter.

Si le recruteur s’allonge dans son fauteuil et approche l’entretien comme une simple conversation, alors détendez-vous pour vous situez au même niveau que lui. Vous semblerez plus nerveux si vous répondez aux questions comme un robot en étant contracté avec vos mains crispées sur vos genoux.

Si vous sentez de l’excitation et de l’attente au sein du bureau, apportez le même enthousiasme et la même passion à l’entretien.  Cela représente un changement de rythme bénéfique pour une personne de nature plutôt coincée.

Bien sûr, vous aurez toujours envie d’être vraisemblable par rapport à votre personnalité et vos objectifs professionnels. Mais attention, il y a une grosse différence entre maîtriser son attitude et apparaître inventé. D’autant plus si vous ressentez un réel attrait pour le poste n’hésitez pas à imiter l’approche de votre recruteur pour apparaître intégré à l’ambiance générale de l’entreprise.

#3 Prenez conscience de votre poignée de main

Comme vous le savez déjà, votre poignée de main compte dans votre apparence professionnelle. Une main ferme vous fera apparaître comme quelqu’un d’assuré. Mais il y a quelque chose d’autre dans l’action de serrer la main qui doit être impérativement pris en compte, se regarder les yeux dans les yeux.

Admettons que maintenir un contact visuel direct peut finir par devenir gênant, particulièrement si vous vous sentez anxieux(se). Néanmoins, déplacer votre regard avant la fin de la poignée de main vous fait apparaître beaucoup plus nerveux(se) (et inconsciemment peu fiable). Assurez-vous donc de verrouiller votre regard avec ce recruteur et de le rencontrer avec un sourire amical.

#4 Préparez des anecdotes

Pour vous préparer à l’entretien, vous avez normalement réfléchi à des réponses pour les questions basiques. Vous avez appris ces réponses et vous vous êtes même entraîner à les réciter devant le miroir.

C’est un bon début ! Qu’est-ce que vous allez pouvoir raconter au recruteur pour des questions plus complètes ? Quand le recruteur vous demandera de partager une anecdote sur certaines circonstances, vous devrez être capable de faire plus que laisser votre mâchoire se décrocher et votre cœur remonter jusque dans votre gorge.

Il est extrêmement difficile de faire le tour de votre parcours professionnel en temps réel pour sortir l’histoire parfaite pour correspondre à la question de votre interlocuteur. De plus, il est nécessaire d’être préparé à répondre de manière spontanée et claire aux questions, il est utile d’avoir des exemples et histoires personnelles à exposer.

Dans ce sens, quand le recruteur commence sa question par : « Parlez moi d’une fois où vous avez… » vous serez prêt à partager le scenario parfait. Vous pensiez tout savoir à propos des entretiens d’embauche ? Repensez-y !

Bien sûr, qu’il y a des tonnes de standards, de conseils répétés à outrance jusqu’à saturer votre mémoire. Mais quand tout le monde dispose et connaît les mêmes conseils, ce sont les conseils les moins connus (comme ceux-ci-dessus) qui peuvent vous aider.

Mettez-les en application et vous ne serez plus qu’à un pas de décrocher votre job de rêve !

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 
Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.!

Previous post

Comment bien gérer votre équipe ?

Next post

15 citations pour célébrer l'été 😎