Le quotidien Les Echos a réalisé un sondage au sujet de la remise en cause des 35 heures. Résultats : sympathisants de droite comme sympathisants de gauche accepteraient une modification de la durée légale du travail.

Il y a quelques jours, c’est le ministre de l’Economie Emmanuel Macron qui s’attaquait au sujet des 35 heures, lors des Universités d’été du Medef. Depuis, l’Institut Montaigne et Terra Nova, deux think tank clairement opposés ont chacun publié un rapport proposant plus de souplesse dans l’organisation du travail.

Un sondage lancé ce Vendredi 4 septembre 2015 par Les Echos met  en avant le fait que les Français seraient eux-mêmes prêts à macrontravailler davantage. En effet, 71% d’entre eux se disent favorables à ce que « les entreprises puissent fixer librement le temps de travail, par accord avec leurs salariés ».

Fait marquant : la volonté de (peut-être) renoncer au 35 heures et allonger ainsi le temps de travail se retrouve chez toutes les couleurs politiques : à 83% pour les sympathisants de droite, qui soutiennent l’idée sans surprise et à 69% chez les sympathisants socialistes. Chez les sympathisants du Front de gauche, l’idée passe à 1% de la majorité (49%). En ce qui concerne les CSP : 72% des employés et 73% des professions intermédiaires sont pour la remise en cause.

D’autres articles peuvent vous intéresser :

Salaires : légère augmentation prévue pour 2016

Macron tâcle les 35 heures, Valls le remet à sa place

Réglementation et droit du travail : vers plus de souplesse ?

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

11 jobs garantis "no stress" et qui payent bien !

Next post

Total, Danone, Airbus... Classement des entreprises où les jeunes ont envie de travailler