Votre CV est excellent et vous avez écrit la meilleure lettre de motivation Vous êtes enthousiaste , mais pas surpris , quand le téléphone sonne et que vous êtes invité à venir pour un entretien d’embauche .

Et tandis que cette étape du processus n’est pas si facile , vous avez révisé votre présentation , répété les questions difficiles et vous pensez que vous êtes prêt .

Mais pas si vite ! Après avoir vérifié toutes ces grandes choses de votre liste, il est important de penser aux petites. La vérité est que les recruteurs prêtent attention à tout, depuis les mots que vous dites jusqu’à vos chaussures, et le moindre détail peut vous faire sortir de la course, sans même vous en rendre compte.

Évidemment, vous ne pouvez jamais savoir exactement ce que le recruteur va checker , mais il y a quelques trucs à savoir pour forcer votre interlocuteur à se concentrer davantage sur vous et vos capacités ( et moins sur les détails futiles ) .

Voici quelques trucs que vous ne devriez pas négliger , parce votre interlocuteur ne le fera pas!

1. Soignez votre apparence – de la tête aux pieds !

Vous savez déjà que vous habillez correctement pour un entretien d’embauche est important mais attention aux détails.

Lorsque vous vous préparez pour une entrevue, assurez-vous que vous vous faites un dernier contrôle de votre look. Si vous pensez que vous aurez besoin de vous raser demain alors faites le maintenant . Si votre manucure est encore un petit peu ébréchée , refaites-la . Coiffez-vous, cirez vos chaussures , faites attention à la tache sur votre cravate car ce sont des détails qui peuvent distraire votre interlocuteur de ce qui est vraiment important, et surtout penser que vous n’êtes pas professionnel .

Jetez un oeil dans le miroir , de la tête aux pieds , juste avant de partir. Soyez parfait !


2 . supprimez les « hum, hum »

Nous le disons tous dans nos conversations. Tant et si bien , en fait, que la plupart d’entre nous sans doute ne réalisent même pas combien nous le faisons dans la conversation. Mais dire «hum » à tout bout de champ peut faire croire que vous êtes nerveux.

La première étape pour éviter l’utilisation de ce mot est de comprendre pourquoi il est sur le bout de votre langue à tout bout de champ . Avant l’entretien , commencez à prêter attention à la façon dont vous utilisez souvent ce mot et ce qui se passe quand vous le faites. Souvent, les gens insèrent «hum» dans une conversation pour combler ce qu’ils perçoivent comme un silence gêné , généralement pendant qu’ils recherchent le bon mot.

Voici une astuce pro : le silence peut être d’or , alors n’ayez pas peur de l’utiliser . Si vous n’êtes pas sûr de la façon de répondre à une question , ou à la recherche du mot juste , prenez le temps de souffler un peu avant de parler. Dites  » Laissez-moi réfléchir , » ou « C’est une bonne question  » sont également des phrases qui peuvent vous faire gagner du temps .

3 . Prenez des notes

Prendre des notes dans une interview est une excellente façon de montrer que vous êtes intéressé par un poste.

Cela dit , tout comme votre tenue vestimentaire , la façon dont vous prenez des notes doit être professionnelle.

Vous n’avez pas besoin d’avoir le dernier carnet Moleskine et un stylo Montblanc , mais un bloc de papier blanc et un stylo Bic propre feront l’affaire . Et un stylo sans un logo d’entreprise serait préférable . Aussi, ne pas oublier d’en apporter un de secours au cas où .

Je sais que ces choses peuvent sembler insignifiantes par rapport à la façon dont vous aurez besoin de vous préparer pour l’entretien d’embauche mais croyez-moi quand je vous dis que les recruteurs remarquent ce genre de détails . Assurez-vous que vous avez ces «petites» choses bien gérées pour que le recruteur ne soit concentré que sur votre expérience et vos compétences .

Previous post

Classement des meilleures écoles de commerce

Next post

Le classement des plus grandes fortunes mondiales