Quand vous vous préparez pour un entretien, il est facile de vous préparer à la façon dont vous allez répondre à des questions difficiles et comment vous allez mettre en avant vos atouts.

Mais de toute évidence, il y a une autre personne dans la salle que vous devez prendre en compte, une personne qui finira par prendre la décision de savoir s’il faut vous engager ou pas. Et que vous soyez assis face à un recruteur amical ou à un interrogateur au visage de pierre , vous devez dans tous les cas établir une connexion avec l’intervieweur. Une fois que vous avez réussi cela, vous pourrez vous concentrer sur le fait d’avoir une véritable conversation avec une personne réelle (et éventuellement décrocher le job !).

Alors, comment vous pouvez vous construire une relation avec votre interlocuteur, quel que soit son comportement ? Après avoir été des deux côtés de la table, j’ai appris quelques trucs pour rendre cette connexion plus facile.

1 . Observe, ensuite Imite

Vous avez sans doute entendu dire que l’imitation est la forme la plus sincère de flatterie. Eh bien, quand vous voulez obtenir le bon côté de quelqu’un rapidement utilisez cet adage à votre avantage.

Imiter certains comportements et attitudes de votre intervieweur peut aider à établir une connexion rapide entre vous et l’étranger de l’autre côté de la table (cela s’appelle l’effet miroir, et ça marche).

Alors, regardez son comportement initial et copiez le. Par exemple, si votre interlocuteur a une grande énergie et fait beaucoup de gestes pendant qu’il ou elle parle, alors montrez vous vivace avec beaucoup d’énergie. Et vice versa : si votre interlocuteur est calme et sérieux, baissez votre niveau d’énergie.

Bien sûr, l’entretien d’embauche est un moment privilégie pour déterminer si vous êtes un bon candidat pour l’entreprise et aussi si l’entreprise est faite pour vous. Donc, ce que je ne veux pas dire par là, c’est de changer complètement votre propre personnalité pour le plaisir de plaire au recruteur et d’avoir le job. Mais l’adaptation à l’attitude de votre interlocuteur peut aider à la fois à vous sentir un peu plus à l’aise les uns avec les autres et une fois que la connexion est construite , ce sera plus facile de laisser libre cours à la conversation et être capable de déterminer vraiment si la société est faite pour vous.

2 . Ne garde pas tes questions pour la fin

Alors que vous êtes nerveux essayant d’obtenir les bonnes grâces de votre interlocuteur, il est facile de tomber dans une routine de question-réponse -question – réponse. Le recruteur vous pose une question, vous répondez , et vous attendez la prochaine.

Mais pour établir une connexion plus authentique avec votre interlocuteur, je pense qu’il est plus pertinent d’intervenir avec des questions pertinentes tout au long de la conversation, au lieu de tout garder pour la fin.

Par exemple, le recruteur vous demande de parler de votre réalisation la plus importante dans votre dernier emploi. Une fois que vous avez répondu à sa question, posez à votre tour une question pour enrichir la conversation, comme « Je serais très heureux d’apporter des contributions significatives à votre entreprise, quelles sont actuellement les objectifs ou projets de votre entreprise ?  »

Vous stimulez un peu de va-et-vient dans la conversation, qui permettra non seulement de vous aider à en apprendre davantage sur l’entreprise , mais aussi de prouver à l’intervieweur que vous êtes vraiment intéressé par le poste .

3 . Faire attention aux réponses de l’intervieweur

Une fois que vous commencez à poser des questions, vous avez un atout dans les mains , parce que quand vous commencez à écouter les réponses de votre interlocuteur , vous pouvez déterminer quel genre de réponses qu’il ou elle cherche.

Ainsi portez une attention particulière à tout ce que dit le recruteur. Ensuite, modélisez vos réponses de la même façon : si votre interlocuteur parle toujours des pourcentages et des chiffres, assurez-vous d’en mettre aussi dans vos réponses.

Remarquer ces tendances peut vous aider à déterminer quelles sont les techniques à utiliser pour que vous répondiez aux questions de la meilleure façon. Et si vous êtes en mesure de communiquer de la même façon que le recruteur, vous aurez une bien meilleure chance de créer un lien réel.
Déclencher une connexion instantanée avec un parfait inconnu peut être difficile, mais quand vous apprenez à observer et à vous adapter, vous avez plus de chance de décrocher le job de vos rêves.

Previous post

Conseils lettre de motivation Chef de produit

Next post

C'est la rentrée !