Vous devez vous préparer à vos entretiens d’embauche afin d’être prêt le jour J et afin de les réussir. Disposez d’une bonne façon de communiquer est dès lors indispensable.

La citation du jour à retenir : « Toujours prêt » Lord Baden-Powell (devise des scouts)

 

Se préparer à l’entretien d’embauche

Enfin !  Votre CV a été repéré par un recruteur et vous avez un rendez-vous prévu avec lui. Cette étape cruciale doit être préparée avec minutie et tout doit être parfaitement organisé. Vous avez une date déterminée, vous allez pouvoir passer à l’action. Mettez-vous en situation. Habillez-vous et demandez l’aide de quelqu’un pour simuler l’entretien d’embauche et vous entraîner. Ne laissez rien au hasard et prévoyez les réponses à toutes les questions pièges que le recruteur peut trouver dans votre parcours. 

Voici des questions auxquelles vous devez avoir une réponse avant l’entretien

  • Comment travaillez-vous lorsque vous êtes sous pression ?
  • Comment vous voyez-vous dans quelques années ?

  • Privilégiez-vous le travail seul ou en équipe ?

  • Comment organisez-vous votre temps ?

  • Qu’avez-vous pensé de votre entretien ?

Afin de bien préparer l’entretien il vous faudra :

  • vous renseigner sur l’entreprise qui recrute. Trop souvent les candidats arrivent sans s’être renseigné sur l’entreprise ou le poste à pourvoir. Nous sommes intransigeants sur ce sujet…
  • Faire le lien entre les compétences attendues et vos expertises et compétences. Ne pas hésiter à le préparer pour pouvoir le dire aisément.
  • Etre capable de répondre à la question, pourquoi je suis la bonne personne pour ce poste. Cette question  vous sera posée de différentes manières possibles, mais préparez-vous, vous ne serez pas pris au dépourvu.

 

Pendant l’entretien 

  • Sachez que le recruteur cherche à évaluer 3 points : comprendre vos compétences métier (hard skills), vos compétences comportementales (soft skills) et votre motivation pour le poste.
  • Un recruteur expérimenté sent quand on ne lui dit pas la vérité. Dites les choses simplement, jouer l’alliance. Et n’hésitez pas à demander conseil au recruteur sur comment raconter un point complexe de votre parcours ou un trou dans votre cv.
  • N’ayez pas peur de poser des questions. C’est le moment ou jamais de vous renseigner sur le process, les prochaines étapes. Vous pouvez aussi demander ce que le recruteur pense dece que le recruteur pense de votre candidature …
  • Si le poste vous intéresse, dites le. Exprimez votre motivation, cela rassure le recruteur !
  • Sachez clôturer l’entretien, ne partez pas sans savoir quelle est la prochaine étape.
  • Vous pouvez également après l’entretien, envoyer un mail pour remercier le recruteur. Redites pourquoi vous êtes motivé par le poste et pourquoi vous pensez être la bonne personne pour l’occuper !

 

Les questions interdites

Un entretien d’embauche n’est pas un interrogatoire ! Ainsi la loi interdit à tout individu de questionner ou de profiter d’une position dominante pour soutirer des informations personnelles à une autre personne.

Quatre grands domaines sont strictement protégés au sein de votre vie privée :

  • Religion
  • Sexualité
  • Syndicalisme
  • Penchants politiques

De ce fait, si un recruteur vous demande si vous êtes homosexuel, pour qui vous avez voté ou si vous êtes catholique pratiquant, éloignez la question simplement en répondant que cette information n’est pas utile pour l’entretien.

4 erreurs peuvent arriver au cours d’un entretien d’embauche et les solutions

1/ Vous avez envoyé le mauvais CV : Rappelez-vous, plutôt que de perdre du temps en insistant sur ce que vous auriez pu faire différemment. Pensez à comment vous pouvez récupérer une situation rapidement. Cela peut ne pas marcher mais au moins vous aurez fait de votre mieux.

2/ Problème d’agenda : Il n’y a pas de moyen de contourner cela. Si vous ratez un entretien c’est grave. Ainsi si vous vous trouvez dans cette situation, pour une raison quelconque, vous devez absolument appeler dès que vous réalisez votre erreur. Vous n’avez pas besoin de donner une longue explication, juste dire vos sincères regrets. Ensuite, proposez au recruteur de le rencontrer à sa convenance sans insister.

3/ Arriver en retard à un entretien : La chose la plus importante à retenir est de ne pas offrir de piètres excuses. Ainsi reconnaissez votre retard, présentez des excuses. Rappelez-vous: vous n’avez qu’une seule chance de faire une première impression.

4/ Donner la mauvaise réponse à une question pendant l’entretien  : Le recruteur vous pose une question à laquelle vous n’avez pas préparé de réponse. Dans votre esprit, vous avez une réponse parfaite à toutes les questions, et vous exécutez cela parfaitement d’une manière qui met en valeur vos points forts et vos expériences. Mais si vous faites une bourde majeure en répondant à une question, détendez-vous. Prenez une grande respiration, revenez en arrière et reformulez votre réponse. Rappelez-vous, plutôt que de perdre du temps en insistant sur ce que vous auriez pu faire différemment, pensez à comment vous pouvez récupérer une situation rapidement. Cela peut ne pas marcher mais au moins vous aurez fait de votre mieux.

Ce que je dois retenir pour ma 15ème journée

Un entretien d’embauche réussi est un entretien bien préparé.  !

Check list 15

 

Previous post

Info : au 2ème trimestre, l'emploi salarié continue d'augmenter

Next post

21 jours pour trouver un emploi -16ème jour : attirer l'attention