😍 Prendre soin de son corps et de son image :

Objectif : Faire des exercices simples et faciles pour reprendre son corps en main.

Prendre soin de son image pour reprendre confiance en soi.

« J’ai dĂ©cidĂ© d’ĂȘtre heureux parce que c’est bon pour la santĂ©. Â»Voltaire

Plus de travail, plus de collĂšgues, moins de rapports sociaux. Face au chĂŽmage, l’une des premiĂšres mauvaises rĂ©actions est de se laisser aller physiquement.

Se lever de plus en plus tard, ne plus s’habiller correctement, ne plus se coiffer, ne plus se raser, etc.

Les jours passants, le moral et le physique peuvent devenir une prison qui empĂȘchent

d’avancer et de prendre les bonnes dĂ©cisions.

Pour conserver un moral d’acier, il faut prĂ©server son image et sa condition physique.

👀 Entretenir son image :

MĂȘme en situation de stress, vous devez conserver un rythme rĂ©gulier.

TĂŽt :
Ce n’est pas parce que vous ĂȘtes sans activitĂ© que allez faire la grasse mĂątinĂ©e tous les jours. Selon l’adage bien connu, l’avenir appartient Ă  ceux qui se lĂšvent tĂŽt. EnormĂ©ment de choses peuvent arriver dans une longue journĂ©e. Dans une journĂ©e courte, beaucoup moins. De plus, votre nouvelle vie ne doit pas ĂȘtre en dĂ©calage avec celle des autres. Sinon, vous risquez de creuser encore davantage le fossĂ© qui vous Ă©loigne d’eux aujourd’hui.

Propre :
Mis Ă  part la fonction essentielle de ne pas ĂȘtre sale, il est obligatoire de conserver une attitude « clean ». En plus de la douche, les hommes doivent ainsi continuer Ă  se raser le matin, les femmes Ă  se maquiller, Ă  se coiffer.

On ne peut faire bonne impression qu’une seule fois, et chaque journĂ©e peut vous faire rencontrer un recruteur potentiel. Ne vous nĂ©gligez donc jamais au risque de louper une bonne occasion. Une personne qui n’est pas physiquement prĂ©sentable ne sera jamais embauchĂ©e.

Bien habillé :
MĂȘme si tout le monde vous dira que le physique et le look ne comptent pas,  dans le recrutement, tout le monde sait que l’image fait la diffĂ©rence lorsqu’un choix entre plusieurs candidats doit ĂȘtre fait. Car si l’habit ne fait pas le moine, l’apparence est le miroir de l’Ăąme. Vous devez donc conserver un code vestimentaire en adĂ©quation avec votre personnalitĂ© mais aussi respecter les codes du secteur dans lequel vous exercez.

đŸƒâ€â™€ïžđŸƒâ€â™‚ïž Faire du sport :

Sans avoir pour objectif de devenir un sportif de haut niveau, la pratique rĂ©guliĂšre d’une activitĂ© physique vous permettra d’ĂȘtre bien dans votre corps et d’ĂȘtre en parfaite santĂ©. Si vous optez pour une activitĂ© en groupe, les sĂ©ances seront autant d’occasions de rencontrer d’autres personnes, d’Ă©tablir des liens, d’augmenter votre rĂ©seau de contacts professionnels. Ou alors vous prĂ©fĂ©rez une activitĂ© solitaire, vous allez donner Ă  votre corps un Ă©lan qui stimulera toutes vos autres activitĂ©s.

En faisant du sport, votre apparence physique est bien entendu « entretenue » et vous produisez en mĂȘme temps des antidĂ©presseurs naturels. Vous vous musclez et vous faites fonctionner votre cƓur Ă  plein rĂ©gime. Le sport donne Ă©galement de l’oxygĂšne Ă  votre cerveau et l’on ressent une sensation de bien-ĂȘtre. Un cerveau bien irriguĂ© est Ă©videment plus efficace ce qui vous sera trĂšs utile pour bien rĂ©flĂ©chir. Vous pourrez ainsi augmenter votre capacitĂ© de concentration, votre mĂ©moire.

De nombreuses expĂ©riences ont montrĂ© que le simple fait de marcher 1 heure par jour ou de courir permettait de stimuler la production de neurones et de neurotransmetteurs mais Ă©galement des vaisseaux sanguins dans le cerveau notamment au niveau de l’hippocampe. Ces vaisseaux sont en effet nĂ©cessaires pour fournir aux neurones l’Ă©nergie dont ils ont besoin.

Sport = bien ĂȘtre

Pratiquer une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre est le meilleur moyen pour retrouver la voie de l’Ă©quilibre. Le chĂŽmage peut vous entrainer facilement dans un Ă©tat dĂ©pressif, heureusement le sport est un antidĂ©presseur naturel. Tout comme le plaisir, l’activitĂ© physique produit les neurotransmetteurs responsables du bien-ĂȘtre et des endorphines qui Ă©liminent considĂ©rablement le stress. Faire une heure de sport par jour permet selon de nombreux chercheurs de calmer certaines angoisses et de diminuer les symptĂŽmes dĂ©pressifs de façon radicale.

En effet, les personnes dĂ©primĂ©es ont un taux de sĂ©rotonine trĂšs bas mais celui-ci est multipliĂ© par 5 lors d’une simple course Ă  pied de 30 minutes. En plus de la sensation de puissance, le sport vous permettra de rĂ©guler votre sommeil et toutes vos sensations d’angoisse.

Aujourd’hui il n’y a pas d’excuse valable. En effet, pas besoin de s’inscrire Ă  une salle de sport coĂ»teuse, voici quelques astuces simples et gratuites :

  • faites vos courses Ă  pied
  • calez 1 heure par jour d’exercice : soit de la marche Ă  pied, soit un footing et suivez avec des exercices de musculation, d’étirement et de relaxation que vous pouvez trouver gratuitement sur internet
  • 3 fois par jour minimum pensez Ă  respirer profondĂ©ment et Ă  vous redresser la tĂȘte pour vous tenir bien droit.

👍 Retrouver la confiance en soi :

Au chĂŽmage, nous avons bien besoin de retrouver de la confiance en soi. Se dĂ©passer physiquement, mĂȘme de façon minime permet d’augmenter ce degrĂ© de confiance. Fixez-vous des objectifs simples comme courir 10 minutes, puis 1 minute de plus le lendemain, puis 2 minutes, etc. Chaque jour, le fait de faire mieux vous donnera une sensation de supĂ©rioritĂ© qui vous sera bien utile dans toutes vos actions.

L’activitĂ© physique aura des consĂ©quences visibles sur votre corps : des muscles plus fermes, une silhouette affinĂ©e, une tonicitĂ© gĂ©nĂ©rale, etc. Autant de bĂ©nĂ©fices aussi bien pour votre santĂ© que pour votre moral. N’oubliez pas que tout est liĂ© entre le corps et l’esprit.

💊 Les palliatifs :

Etre sans emploi, ce n’est pas la fin du monde. Inutile donc de vous prĂ©cipiter vers des produits qui peuvent vous donner l’illusion d’amĂ©liorer les choses mais qui ne sont que des leurres dangereux. La consommation de substances ne rĂ©soudra aucun problĂšme et n’est que la manifestation d’une fuite en avant.

Alcool, drogues et médicaments :

Qu’ils soient en vente libre ou non, les produits qui agissent sur votre Ă©tat physique et mental sont Ă  Ă©liminer ou Ă  consommer avec grande modĂ©ration. Si boire un verre entre amis fait partie de nos habitudes sociales, Ă©vitez de terminer la bouteille et de pleurer sur votre sort dans les bras de votre invitĂ©. Un degrĂ© d’alcoolĂ©mie supĂ©rieur Ă  la normale va automatiquement faire ressurgir des problĂšmes et vous saper le moral. De plus, un Ă©tat d’ivresse est un risque Ă©vident pour votre vie mais aussi celle de vos proches.

L’alcoolisme, la prise de drogues ou une utilisation excessive de mĂ©dicaments ont toujours fait bon mĂ©nage avec un Ă©tat dĂ©pressif voire le suicide. Si vous pensez que vous n’arriverez pas Ă  surmonter cette situation et que la dĂ©tresse vous envahit, prenez rendez-vous avec votre mĂ©decin traitant et expliquez lui en dĂ©tail ce qui se passe dans votre vie. Une aide vous sera prĂ©cieuse et vous permettra de vous en sortir rapidement et de rebondir efficacement. Les mĂ©dicaments agissent avec les mĂȘmes consĂ©quences. Et mĂȘme si certains sont remboursĂ©s par la sĂ©curitĂ© sociale, ils n’en restent pas moins des principes actifs qui peuvent dĂ©truire votre organisme irrĂ©mĂ©diablement si vous ne les utilisez pas Ă  bon escient.

Consultez encore votre mĂ©decin pour Ă©tablir avec lui si vous avez besoin d’un accompagnement mĂ©dicamenteux.

Si les drogues produisent les mĂȘmes effets et consĂ©quences que celles dĂ©crites ci-dessus, elles sont en plus illĂ©gales et peuvent donc vous apporter tout un lot de problĂšmes juridiques et lĂ©gaux qui ne faciliteront en rien votre retour dans la vie active. Sans aller jusqu’Ă  la case « Prison », l’usage de stupĂ©fiants entraine une sĂ©paration sociale vis Ă  vis des personnes qui vous entourent. Vu que vous ne pouvez pas les acheter dans le magasin du coin, vous ĂȘtes obligĂ© de frĂ©quenter des individus en marge de la sociĂ©tĂ©, dans des lieux peu frĂ©quentables et Ă  des horaires dĂ©calĂ©s ce qui entrainera une rupture avec un mode de vie classique et une perte de repĂšres. Se droguer n’est Ă©videment pas la solution. Si vous sentez que vous glissez vers cette voie extrĂȘme et mortelle, consultez vite les organismes de soutien pour solliciter leur aide.

Drogues Info Service : http://www.drogues-info-service.fr/ – 08 00 23 13 13

Pensez Ă  demain

Si vous croyez que la consommation des produits palliatifs peut vous aider Ă  passer un cap difficile, pensez qu’ils peuvent avoir des consĂ©quences sur votre santĂ© dans un avenir plus ou moins proche. Il serait vraiment dommage qu’une maladie ou des problĂšmes de santĂ© causĂ©s par la consommation excessive d’alcool, de mĂ©dicaments ou de drogues se dĂ©clarent des annĂ©es plus tard alors que tout vous sourit Ă  nouveau.

« Une image de soi forte et positive est la meilleure prĂ©paration possible pour rĂ©ussir. Â»Joyce Brothers

Liens des chapitres prĂ©cĂ©dents : 

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4

Le guide complet Ă  tĂ©lĂ©charger : ICI 

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! đŸš€ 
Et pour accĂ©der Ă  toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

21 jours pour trouver un emploi - Être en forme et garder la pĂȘche

Next post

21 jours pour trouver un emploi - Booster son mental 👊