Partie I – Retrouver la forme đŸ’Ș

L’annonce de la perte de son emploi :

Objectif : Savoir prendre du recul par rapport Ă  l’annonce de la perte de son emploi et garder son sang-froid pour mieux prĂ©parer sa recherche d’emploi.

 Â« Personne n’est trop vieux pour se fixer un nouvel objectif ou rĂ©aliser de nouveaux rĂȘves. Â»Les Brown

 Ă‡a y’est… Comme des millions de Français, vous ĂȘtes dans une des situations les plus dĂ©licates dans un parcours professionnel : vous ĂȘtes au chĂŽmage !

Mais cette situation est loin d’ĂȘtre dĂ©sespĂ©rĂ©e et inĂ©luctable, Ă  condition de prendre un peu de recul et de garder du sang-froid.

🛑 La rùgle du stop :

La premiĂšre erreur lorsque l’on apprend la nouvelle de la perte de son emploi est de rĂ©agir aussitĂŽt et de commencer Ă  courir dans tous les sens.

STOP

La premiĂšre rĂšgle au contraire est donc de tout arrĂȘter, de vous asseoir et de rĂ©flĂ©chir le plus calmement possible Ă  la situation.

La philosophie du « STOP Â» vous permet de faire face Ă  toutes les situations d’urgence, de panique et de stress. Pour prendre les bonnes options et faire des choix judicieux, vous devez vous donner suffisamment de temps de rĂ©flexion pour Ă©tablir votre plan d’attaque et votre riposte.

Une fois votre réflexion totalement aboutie, vous aurez tout le loisir de réagir vite et efficacement.

Pour vous souvenir de la rÚgle du STOP, voici une astuce mémo-technique :

S : pour STOP c’est-Ă -dire S’arrĂȘter.

T : pour THINK en anglais autrement dit RĂ©flĂ©chir.  Une rĂ©flexion intense, profonde vous permettra de peser les pours et les contres, de faire le tour de votre situation et de prĂ©parer posĂ©ment les solutions Ă  apporter.

O : pour ORGANISER.  Une fois la rĂ©flexion aboutie, le temps sera venu de prĂ©parer vos actions et donc de vous organiser. Etablir le plan d’action, les choses Ă  faire, Ă  ne pas faire, un calendrier prĂ©cis avec les objectifs Ă  atteindre.

P : pour PARTEZ ! C’est maintenant le bon moment pour commencer à agir.

😔 Faire le deuil de ce qu’il y avait avant :

L’expression « faire le deuil » est utilisĂ©e dans le cas d’une sĂ©paration : la mort d’un proche ou une rupture amoureuse. Cette disparition doit ĂȘtre acceptĂ©e, analysĂ©e, digĂ©rĂ©e pour pouvoir continuer Ă  vivre et aller de l’avant.

Eh bien il en est de mĂȘme lors d’une rupture professionnelle.

Quand on perd son travail, on perd bien sûr son poste et son salaire mais aussi ses repÚres, ses collÚgues et notre ego en prend un sacré coup. On se rend compte tout à coup que le travail prend une place énorme dans sa vie et sa disparition provoque un véritable traumatisme lié à la perte de cette partie de vie sociale. Il faut maintenant apprendre à vivre sans ce travail.

Faire le deuil, cela veut dire travailler sur soi pour fermer le livre de l’avant et se prĂ©parer dans les meilleurs conditions pour l’avenir.

Une par une, Ă  la suite, mĂ©langĂ©es, … les diffĂ©rentes phases du deuil surviennent rarement de façon coordonnĂ©e. Voici les 5 situations auxquelles vous risquez de faire face et que vous devez connaitre afin de mieux vous y prĂ©parer.

Les phases du deuil :

  • Le dĂ©ni
  • La colĂšre
  • Le questionnement
  • La tristesse
  • L’acceptation

Le déni :

Il est parfois difficile de comprendre une situation qui nous tombe sur la tĂȘte et que l’on n’a pas choisie. Le premier rĂ©flexe est de se persuader que c’est l‘entreprise ou le DRH qui a fait une erreur. Et souvent les questions qui viennent en tĂȘte sont : « J’ai peut-ĂȘtre mal compris ? », « Si je laisse passer 2/3 jours, ils vont peut-ĂȘtre trouver une solution ? », « Ils ont dĂ» faire une erreur, ça ne peut pas m’arriver Ă  moi ! ».

MĂȘme si le moment est trĂšs difficile, vous allez ĂȘtre confrontĂ© Ă  votre supĂ©rieur ou Ă  votre employeur et le plus important est d’avoir le courage de poser toutes les questions qui vous passent par la tĂȘte pour ne pas regretter plus tard de ne pas avoir de rĂ©ponse : « Pourquoi moi ? qui va me remplacer ? Quand est-ce-que mon contrat s’arrĂȘte ? Qui va me donner tous les papiers ? Quelles sont les Ă©tapes ? Quand dois-je aller Ă  PĂŽle Emploi ? Au bout de combien de temps vais-je recevoir mes allocations chĂŽmage » ? », etc.

Le fait de poser vos questions et peut-ĂȘtre d’obtenir des rĂ©ponses va vous permettre de ne pas avoir de regret et de mieux vous prĂ©parer pour tourner la page. Pour ne pas ĂȘtre pris au dĂ©pourvu pendant votre entretien de licenciement ou les entretiens que vous pourriez avoir au cours de cette pĂ©riode, Ă©crivez sur un papier toutes les questions que vous souhaitez poser et surtout rappelez-vous que dans toutes les circonstances vous devez faire face et garder la tĂȘte haute.

La colĂšre :

La colĂšre arrive lorsque l’on prend la mesure de la perte de son emploi et de toutes ses consĂ©quences. On sait qu’il n’y aura pas de retour en arriĂšre et un sentiment d’animositĂ© surgit : « Qu’est-ce que j’ai fait pour mĂ©riter ça ? Ces gens sont odieux ! Ils ont mal gĂ©rĂ© la sociĂ©tĂ©, c’est de leur faute ! ».

La phase de colĂšre peut durer plusieurs jours. C’est le moment oĂč l’on commence Ă  extĂ©rioriser ses souvenirs mais aussi ses rancƓurs auprĂšs des personnes avec qui l’on peut Ă©changer, ses collĂšgues ou ses proches. Si les mots veulent sortir, ne les contenez pas. Parlez ! Mais pensez quand mĂȘme Ă  protĂ©ger aussi certaines personnes qui sont peut-ĂȘtre plus fragiles comme les enfants et qui ne peuvent pas comprendre la situation que vous traversez.

LĂąchez-vous mais pas trop longtemps car vous devez d’abord penser Ă  vous protĂ©ger et la colĂšre n’est pas bonne conseillĂšre.

Le questionnement :

La phase de colĂšre dĂ©bouche sur la phase de marchandage et de recherche du coupable. A qui revient la faute ?  Cette phase normale permet Ă  notre ego de reprendre un peu le dessus sur cette situation. Qui plus est, dans notre contexte Ă©conomique, beaucoup de personnes licenciĂ©es ne sont pas directement responsables de la perte de leur emploi. La crise pousse au chĂŽmage des milliers de personnes qui ont toujours bien fait leur travail.

La tristesse :

Le monde s’Ă©croule. On se souvient du temps oĂč l’on se plaignait de ce travail et on s’aperçoit maintenant que finalement ce n’était pas si mal. On regrette les bons jours, la sĂ©curitĂ©, les avantages, la routine. Les relations avec ses anciens collĂšgues qui ne seront plus jamais les mĂȘmes et qui disparaitront pour certaines. Un sentiment de solitude, de dĂ©sespoir peut nous envahir et nous dĂ©sespĂ©rer. Si cette phase est nĂ©cessaire et bĂ©nĂ©fique, le plus difficile est de faire en sorte qu’elle soit la plus courte possible. Afin de passer Ă  la derniĂšre Ă©tape.

L’acceptation :

D’accord ! Maintenant je suis au chĂŽmage !

Il est nĂ©cessaire d’admettre cette situation : la perte de l’emploi.

Faire le deuil peut prendre plus ou moins de temps en fonction de votre personnalitĂ©. Mais c’est une Ă©tape nĂ©cessaire, indispensable avant de commencer une nouvelle vie.

Une fois cette idée acceptée, votre esprit va pouvoir passer à autre chose et se concentrer sur un nouveau projet.

Votre nouvelle mission va maintenant ĂȘtre la recherche de votre nouvel emploi.

👀 Si vous dĂ©cidez de rechercher un nouvel emploi et que vous ĂȘtes encore en poste :

Vous ĂȘtes encore en poste mais vous recherchez un emploi soit parce-que vous voulez changer de poste ou d’entreprise, vous voulez une promotion ou vous sentez que c’est le bon moment de bouger. Quelles que soient vos raisons, vous devez garder en tĂȘte que chercher un nouvel emploi c’est un travail Ă  plein temps ! Par consĂ©quent, il va falloir cumuler 2 jobs en mĂȘme temps : celui que vous avez et votre recherche d’emploi.

Et surtout vous devez continuer d’assurer vos missions et vos responsabilitĂ©s pour votre entreprise actuelle. Il est donc trĂšs important de vous prĂ©parer Ă  votre recherche d’emploi et de rĂ©server du temps en dehors de vos heures de travail dans l’entreprise. PrĂ©voyez aussi de garder des journĂ©es de congĂ© pour passer des entretiens. Mais les Ă©tapes Ă  suivre et les conseils pour trouver le bon emploi sont les mĂȘmes que l’on soit en poste ou au chĂŽmage, ce livre est donc aussi fait pour vous !

« Le succĂšs est le rĂ©sultat de la perfection, dur labeur, enseignements tirĂ©s des erreurs, loyautĂ© et persistance. Â»

Colin Powell, général et homme politique américain

Télécharger le guide complet: ICI

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! đŸš€ 
Et pour accĂ©der Ă  toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

10 citations pour faire le plein de bonne humeur cet Ă©tĂ© ! đŸ€©

Next post

21 jours pour trouver un emploi - Les dĂ©marches administratives đŸ€“