C’est la rentrĂ©e, alors on passe en mode accĂ©lĂ©rĂ© et on vous aide Ă  trouver un job en une semaine ! C’est parti !

Objectif : RĂ©ussir l’entretien d’embauche et ĂȘtre « Toujours prĂȘt Â»Lord Baden-Powell (devise des scouts)

Se prĂ©parer Ă  l’entretien d’embauche

Enfin, votre CV a Ă©tĂ© repĂ©rĂ© par un recruteur et vous avez un rendez-vous prĂ©vu avec lui. Cette Ă©tape cruciale doit ĂȘtre prĂ©parĂ©e avec minutie et tout doit ĂȘtre parfaitement organisĂ©.

#1 Répétition générale

Maintenant que vous avez une date dĂ©terminĂ©e, vous allez pouvoir passer Ă  l’action. Premier impĂ©ratif : connaĂźtre votre parcours et vos compĂ©tences sur le bout des doigts. Mettez-vous en situation, habillez-vous et demandez l’aide de quelqu’un pour simuler l’entretien d’embauche et vous entraĂźner : votre ami ou collĂšgue jouera le rĂŽle du recruteur. Ne laissez rien au hasard et prĂ©voyez les rĂ©ponses Ă  toutes les questions piĂšges que le recruteur peut trouver dans votre parcours.

Vous pouvez utiliser cette liste de questions pour votre entraĂźnement :

Comment travaillez-vous lorsque vous ĂȘtes sous pression ?

Expliquez que le stress n’est pas un problĂšme pour vous et que vous essayez au mieux de le gĂ©rer. Il fait partie du job et servez vous de vos expĂ©riences pour montrer que vous avez dĂ©jĂ  rĂ©ussi Ă  venir Ă  bout d’une situation stressante. Racontez comment vous vous y prenez pour dĂ©compresser, vous dĂ©tendre et vous ressourcer. Montrez que la pression est aussi un puissant moyen pour agir plus efficacement et relever des challenges.

Comment vous voyez-vous dans quelques années ?

Montrez que vous avez un vrai projet professionnel, rĂ©flĂ©chi et fondĂ©, que vous souhaitez progresser et que vous pouvez vous projeter dans un avenir Ă  moyen terme. L’ambition est toujours apprĂ©ciĂ©e dans la mesure du raisonnable. Montrez aussi que vous ĂȘtes conscient des rĂ©alitĂ©s de la vie professionnelle et que vous avez la capacitĂ© de vous adapter Ă  tous les environnements.

Privilégiez-vous le travail seul ou en équipe ?

La rĂ©ponse varie en fonction du poste proposĂ© mais de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, le travail en solitaire est moins apprĂ©ciĂ© : le travail en Ă©quipe est aujourd’hui la norme. Le recruteur veut connaĂźtre vos capacitĂ©s d’adaptation dans une Ă©quipe. Donnez des exemples vos expĂ©riences rĂ©ussies en Ă©quipe, mĂȘme en dehors de la vie professionnelle comme la pratique d’un sport collectif ou d’une vie associative.

Comment organisez-vous votre temps ?

Donnez des exemples concrets, montrez que vous ĂȘtes organisĂ©, que vous ne vous laissez pas dĂ©border et comment vous vous donnez les moyens pour terminer dans les temps toutes les tĂąches que l’on vous donne. Vous pouvez aussi donner l’exemple d’une journĂ©e type.

Qu’avez-vous pensĂ© de votre entretien ?

Restez modĂ©rĂ© dans le vocabulaire utilisĂ©, ne soyez pas trop Ă©logieux. RĂ©pondez en toute simplicitĂ©, dĂźtes qu’il Ă©tait intĂ©ressant en citant quelques points abordĂ©s lors de l’échange. Mettez l’accent sur le professionnalisme et la qualitĂ© de la discussion, qu’elle Ă©tait constructive, et concluez en affirmant que cet entretien d’embauche vous motive encore plus dans votre volontĂ© de rejoindre l’équipe et que cette offre d’emploi est faite pour vous !

#2 Soigner son look

Les codes vestimentaires changent d’un emploi Ă  un autre. À moins que vous ne connaissiez parfaitement les us et coutumes de votre futur emploi, optez pour un look passe-partout lors de ce premier entretien. Car mĂȘme si l’habit n’est pas censĂ© faire le moine, vous serez Ă©galement jaugĂ© et jugĂ© sur votre apparence.

Par exemple :

Pour un homme, un pantalon foncĂ©, une chemise claire, un pull col en V, une veste et des chaussures noires sont des vĂȘtements qui s’adaptent Ă  toutes les situations dans 90% des cas.

Pour une femme, un ensemble sombre, un chemisier clair, des chaussures plates ou avec de légers talons et une veste font partie des éléments classiques pour une premiÚre approche.

Vous devez ĂȘtre en parfaite adĂ©quation avec le milieu dans lequel vous allez travailler tout en y apportant votre personnalitĂ©. Inutile en effet de vous habiller « comme les autres » si ce code vestimentaire ne vous convient absolument pas. En revanche ne soyez pas non plus trop en dĂ©calage par rapport Ă  vos futurs collĂšgues. Il vous faut donc trouver la juste mesure entre votre personnalitĂ© et les usages. De mĂȘme, essayez de ne pas exagĂ©rer sur la quantitĂ© de parfum ou de maquillage.

#3 Partez en reconnaissance

Vous serez mieux prĂ©parĂ©(e) si vous avez dĂ©jĂ  effectuĂ© le trajet jusqu’au lieu du rendez-vous au moins une fois. Sans aller jusqu’Ă  jouer les espions, n’hĂ©sitez pas Ă  vous rendre sur place en repĂ©rage quelques jours avant afin de vous familiariser avec l’endroit.

Cette préparation vous permet :

  • de connaitre le temps de parcours et de ne pas ĂȘtre en retard le jour J ;
  • d’anticiper les Ă©ventuels problĂšmes sur le trajet : travaux, dĂ©viations, changements, etc.
  • de ne pas vous perdre et de savoir le chemin le plus court.

#4 L’entretien, un Ă©change, des questions

Un entretien est avant tout un Ă©change. Listez donc toutes les questions que vous vous posez sur cet emploi. Notez les dans un bloc-notes en prĂ©vision de votre rendez-vous. Il n’y a pas vĂ©ritablement de bonnes ou de mauvaises rĂ©ponses. L’essentiel Ă©tant d’ĂȘtre en adĂ©quation avec le mĂ©tier que vous recherchez.

Le recruteur vous posera toutes les questions relatives Ă  votre CV, votre parcours, vos expĂ©riences et vos savoir-faire. TĂąchez de prĂ©parer au maximum vos rĂ©ponses pour qu’elles soient claires et rapides. Les candidats sont souvent soumis Ă  des questions dĂ©licates afin de les dĂ©stabiliser et de voir leur rĂ©action. PrĂ©parez-vous Ă  des questions piĂšges.

De votre cĂŽtĂ©, prĂ©parez Ă©galement les questions que vous dĂ©sirez poser au recruteur. Evitez les demandes du type : « combien y a t-il de vacances ? Est-ce que je peux avoir un bureau Ă  moi tout seul ?  A combien sont les tickets restaurants ? etc. Listez des questions importantes et qui montrent par la mĂȘme occasion votre intĂ©rĂȘt et votre implication pour le poste.

#5 Le salaire

La nĂ©gociation du salaire doit ĂȘtre abordĂ©e dĂšs le premier entretien. Attendez que votre interlocuteur aborde le premier cette question. Si vous voyez que le rendez-vous arrive Ă  son terme, prenez l’initiative et posez la question simplement : « pouvez-vous me donner des informations sur le salaire proposĂ© ? »

Avec cette question, vous allez peut-ĂȘtre rentrer en phase de nĂ©gociation. PrĂ©parez soigneusement vos rĂ©ponses en vous basant sur des donnĂ©es prĂ©cises que vous aurez rĂ©cupĂ©rĂ©es sur Internet ou auprĂšs d’organismes spĂ©cialisĂ©s :

  • Informez-vous de la valeur de votre mĂ©tier sur le marchĂ© de l’emploi.
  • Communiquez sur votre prĂ©cĂ©dent salaire sans mensonge.
  • Donnez vos prĂ©tentions salariales avec justesse.
  • Argumentez votre proposition avec des faits prĂ©cis : vos atouts, votre stratĂ©gie, vos compĂ©tences, etc.

Certains postes sont amenĂ©s Ă  Ă©voluer rapidement. Aussi, ne refusez pas en bloc un salaire plus bas que celui que vous espĂ©riez et discutez de l’Ă©volution de celui-ci au fil des mois et annĂ©es. Une augmentation peut Ă©galement ĂȘtre proposĂ©e avec la fin de la pĂ©riode d’essai. Ainsi, durant cette pĂ©riode, vous aurez apportĂ© les preuves que le salaire demandĂ© Ă©tait parfaitement mĂ©ritĂ©.

#6 Les questions interdites

Un entretien d’embauche n’est pas un interrogatoire ! La loi interdit Ă  tout individu de questionner ou de profiter d’une position dominante pour soutirer des informations personnelles Ă  une autre personne.

Quatre grands domaines sont strictement protégés au sein de votre vie privée :

  • la religion
  • la sexualitĂ©
  • le syndicalisme
  • les penchants politiques

De ce fait, si un recruteur vous demande si vous ĂȘtes homosexuel, pour qui vous avez votĂ© ou si vous ĂȘtes catholique pratiquant, Ă©loignez la question simplement en rĂ©pondant que cette information n’est pas utile pour l’entretien.

4 erreurs qui arrivent le plus souvent pour un entretien d’embauche et les solutions

Peu importe Ă  quel point vous vous ĂȘtes prĂ©parĂ©(e), des erreurs peuvent toujours se produire au cours de l’entretien d’embauche. Mais cela ne signifie pas toujours que la partie est finie- oui, mĂȘme les gens imparfaits trouvent un emploi. Si vous avez fait une de ces erreurs, quelques Ă©tapes clĂ©s peuvent vous aider Ă  tirer le meilleur parti d’une mauvaise situation.

1/ Vous avez envoyé le mauvais CV

C’est effectivement une bonne idĂ©e d’avoir une version diffĂ©rente de votre CV pour chaque poste pour lequel vous postulez, surtout si vous postulez pour des emplois qui puisent dans divers types de compĂ©tences et expĂ©riences. Mais au final vous avez 35 versions diffĂ©rentes de votre CV et vous vous rendez compte que le recruteur n’a pas la bonne version.

Si le CV que vous avez soumis n’est que lĂ©gĂšrement diffĂ©rent de celui que vous vouliez, ne dites rien. Mais s’il y a un problĂšme flagrant (par exemple, vous postulez pour un poste en marketing et tout votre CV met l’accent sur la communication d’entreprise) , c’est une autre histoire. Essayez de rĂ©cupĂ©rer la situation en envoyant un mail (dĂšs que possible ) en indiquant que le CV que vous avez soumis n’était pas le meilleur et joignez la bonne version de votre CV.

Si vous dĂ©crochez un entretien (mĂȘme avec le mauvais CV) , envoyez le bon document au responsable du recrutement avant votre rencontre. Pas besoin de prĂ©ciser votre bĂ©vue alors juste souriez et dites: « Je vous ai apportĂ© la derniĂšre copie papier de mon CV que j’ai remis Ă  jour.  Â»

2/ Problùme d’agenda

Si vous ĂȘtes en recherche d’emploi active, vous avez un calendrier chargĂ© avec pleins d’entretiens. Et c’est trĂšs bien, jusqu’à ce que vous mĂ©langiez deux dates sur votre calendrier.
Il n’y a pas de moyen de contourner cela, si vous ratez un entretien c’est grave. Si vous vous trouvez dans cette situation, pour une raison quelconque, vous devez absolument appeler dĂšs que vous rĂ©alisez votre erreur. Vous n’avez pas besoin de donner une longue explication, juste dire vos sincĂšres regrets. Ensuite, proposez au recruteur de le rencontrer Ă  sa convenance sans insister.

3/ Arriver en retard Ă  un entretien

Être en retard Ă  un entretien n’est pas toujours de votre faute mais cela fait une mauvaise impression. Donc, si vous ĂȘtes coincĂ© dans un embouteillage, ou que le mĂ©tro est en panne, essayez de remĂ©dier Ă  la situation prĂ©ventivement en faisant un simple appel au recruteur.

La chose la plus importante Ă  retenir est de ne pas offrir de piĂštres excuses. Reconnaissez votre retard, prĂ©sentez des excuses. Rappelez-vous : vous n’avez qu’une seule chance de faire une premiĂšre impression.

4/ Donner la mauvaise rĂ©ponse Ă  une question pendant l’entretien

Être en retard Ă  un entretien n’est pas toujours de votre faute mais cela fait une mauvaise impression. Dans votre esprit, vous avez une rĂ©ponse parfaite Ă  toutes les questions, et vous exĂ©cutez cela parfaitement d’une maniĂšre qui met en valeur vos points forts et vos expĂ©riences.

Mais si vous faites une bourde majeure en répondant à une question, détendez-vous : prenez une grande respiration, revenez en arriÚre et reformulez votre réponse. Rappelez-vous, plutÎt que de perdre du temps en insistant sur ce que vous auriez pu faire différemment, pensez à comment vous pouvez récupérer une situation rapidement. Cela peut ne pas marcher mais au moins vous aurez fait de votre mieux.

Bien prĂ©parer l’entretien :

  • Se renseigner sur l’entreprise qui recrute : trop souvent les candidats arrivent sans s’ĂȘtre renseignĂ© sur l’entreprise ou le poste Ă  pourvoir, nous sommes intransigeants sur ce sujet

  • Faire le lien entre les compĂ©tences attendues et vos expertises et compĂ©tences, ne pas hĂ©siter Ă  le prĂ©parer pour pouvoir le dire aisĂ©ment.
  • Être capable de rĂ©pondre Ă  la question, pourquoi je suis la bonne personne pour ce piste, elle vous sera posĂ©e de diffĂ©rentes maniĂšres possibles, mais prĂ©parez le, vous ne serez pas pris au dĂ©pourvu.

Pendant l’entretien :

  • Sachez que le recruteur cherche Ă  Ă©valuer 3 points : comprendre vos compĂ©tences mĂ©tier (hard skills), vos compĂ©tences comportementales (soft skills) et votre motivation pourle poste.
  • Un recruteur expĂ©rimentĂ© sent quand on ne lui dit pas la vĂ©ritĂ©, dites les choses simplement, jouer l’alliance et n’hĂ©sitez pas Ă  demander conseil au recruteur sur comment raconter un point complexe de votre parcours ou un trou dans votre cv.
  • N’ayez pas peur de poser des questions, c’est le moment ou jamais de vous renseigner sur le process, les prochaines Ă©tapes, ce que le recruteur pense de votre candidature 

  • Si le poste vous intĂ©resse, dites le, exprimez votre motivation, cela rassure le recruteur !
  • Sachez clĂŽturer l’entretien, ne partez pas sans savoir quelle est la prochaine Ă©tape.
  • Vous pouvez Ă©galement aprĂšs l’entretien, envoyer un mail pour remercier le recruteur et redire pourquoi vous ĂȘtes motivĂ©(e) par le poste et pourquoi vous pensez ĂȘtre la bonne personne pour l’occuper !

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! đŸš€ 
Et pour accĂ©der Ă  toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

RentrĂ©e : Une semaine pour trouver un job - Booster son mental 🧠

Next post

RentrĂ©e : Une semaine pour trouver un job - Attirer l’attention đŸ’„