L’INSEE a publié ses premiers indicateurs de croissance pour la France pour 2015.

Au quatrième trimestre 2015, le PIB en volume* croît de 0,2 %.

En moyenne sur l’année 2015, l’activité en France accélère : +1,1 % en 2015 après +0,2 % en 2014.

Les dépenses de consommation des ménages se replient (−0,4 % après +0,4 % au troisième trimestre 2015). Au total, la demande intérieure finale hors stocks croît très légèrement, et contribue à la croissance pour +0,1 point (après +0,3 point le trimestre précédent). Les exportations rebondissent (+0,6% après −0,6 %), tandis que les importations demeurent dynamiques (+1,6 % après +1,5 %). Au total, le commerce extérieur pèse de nouveau sur la croissance du PIB : −0,3 point après −0,7 point. À l’inverse, les variations de stocks y contribuent positivement (+0, 5 point après +0,6 point).
L’industrie manufacturière, surtout, produit davantage (+0,9 % après +0,2 %). À l’inverse, la production d’énergie se replie. La production de services marchands augmente au même rythme qu’au troisième trimestre (+0,5 %). Dans la construction l’activité rebondit (+0,7 %) après huit trimestres de baisse. En moyenne sur l’année, la production totale progresse de 1,3 % (après +0,7 % en 2014) : elle accélère dans l’industrie manufacturière (+1,4 % après +0,3 %) et dans les services marchands (+1,9 % après +1,2 %), tandis que la baisse s’amplifie dans la construction (−2,6 % après −2,2 %).
interim-hausse

 

Previous post

Oscar : classement des acteurs les mieux payés

Next post

Sondage : quel type de management préférez-vous ?!