Physiquement, la nervosité et l’anxiété peuvent provoquer une augmentation du rythme cardiaque, des sueurs, des tremblements, un mal de cœur, de l’essoufflement, une voix tremblante, des maux de tête… Toutefois, malgré la liste effrayante des symptômes, la bonne nouvelle est la suivante : il n’y a aucune conséquences négatives à la nervosité. Et si vous réussissez à la tourner en énergie positive, c’est même une grande source d’inspiration et de motivation ! Votre public ne peut pas savoir si vous êtes stressé(e) ou pas tant que vous arrivez à le contrôler.

Voici 10 petits trucs, conseils et astuces pour apprendre à calmer vos nerfs avant un moment stressant.

#1 Préparez-vous 👍

Ce conseil semble basique et peu novateur, mais on ne le répétera jamais assez : préparez-vous ! Une bonne préparation et de la pratique permet d’éviter une mauvaise performance et de nombreuses déconvenues. Tout remettre au lendemain et ne pas être prêt ne peut conduire qu’à une augmentation du stress. Si vous allez à un entretien d’embauche, renseignez-vous sur l’entreprise, sur la personne qui va vous recevoir et préparez vos réponses.

#2 Repérez les lieux 🚶‍♀️🚶‍♂️

Si vous êtes du genre très très stressé(e), vous pouvez même aller jusqu’à repérer les lieux de votre prochaine présentation ou de votre prochain entretien d’embauche. Si c’est loin par exemple et que c’est un trajet que vous n’avez pas l’habitude de faire, faites-le une fois avant, pour être certain(e) de ne pas être pris(e) au dépourvu le jour J. Si vous avez une grande présentation à faire et que vous avez besoin d’un matériel particulier, testez-le avant.

#3 Entraînez-vous 🤓

Il n’y a pas de meilleure façon de calmer vos nerfs que de vous assurez une bonne préparation. Comment faire ? Entraînez-vous ! Répétez votre présentation, vos questions, vos réponses si c’est un entretien d’embauche. Si vous avez du mal à le faire seul, réquisitionnez un ou une ami(e) qui pourra jouer votre interlocuteur. Mieux vous serez préparé(e), plus vous serez confiant(e) le jour J.

#4 Dites-vous que vous allez faire un carton 🥰

Les psychologues du sport ont prouvé que la capacité d’un athlète à visualiser sa réussite permet d’améliorer ses chances de victoire ! Alors partez gagnant ! Imaginez-vous en train de parler avec confiance et assurance.

#5 Renseignez-vous sur votre auditoire 👀

Qu’il s’agisse d’un entretien d’embauche ou d’une présentation importante, renseignez-vous sur votre auditoire et sur la ou les personnes que vous allez avoir en face de vous. Allez voir les profils LinkedIn, renseignez-vous sur les parcours professionnels de ces personnes, il sera alors plus facile pour vous d’engager la conversation ou de rebondir sur des sujets d’intérêts communs.

#6 Pratiquez l’auto-persuasion positive 💪

Remplacez toutes vos pensées négatives par des affirmations et des pensées positives. S’il le faut, parlez tout haut « Je vais réussir, je suis une personne dynamique et enthousiaste. », « J’ai confiance en moi. », « Tout va bien se passer, je vais y arriver. » 

#7 Respirez profondément 😤

Quelques minutes avant le moment fatidique, faites quelques exercices de respiration. Prenez votre souffle, inspirez par le nez, bloquez quelques secondes et relâchez en soufflant par la bouche. Vous allez ainsi débarrasser votre corps de l’excès d’énergie négative et de stress qu’il a stocké.

#8 Apprenez par cœur une phrase d’accroche 💭

La première impression est très importante et vous devez vraiment être au top de votre forme à ce moment. S’il le faut, pourquoi ne pas apprendre par coeur une phrase d’accroche ? Essayez de trouver quelque chose d’original (mais pas trop) qui réussisse à capter votre auditoire rapidement. Une fois trouvée, apprenez cette phrase par coeur, vous vous sentirez plus en confiance et vous pourrez commencer en vous sentant plus fort(e).

#9 Souriez 😁

Tout comme le premier conseil, cela peut paraître idiot, mais le sourire est très important. C’est une porte d’entrée à la sympathie et à l’empathie. Si vous avez en face de vous une personne très stressée et qui fait la tête, vous aurez beaucoup moins envie d’être sympathique avec lui que si cette même personne arrive avec un grand sourire. Vos interlocuteurs auront tout de suite envie de vous mettre à l’aise.

#10 Rassurez-vous, vous paraissez toujours moins nerveux que la réalité 😉

Sachez une chose : même si vous avez l’impression d’être au bord de l’évanouissement tellement vous êtes stressé(e), en général, c’est beaucoup moins flagrant pour vos interlocuteurs. Votre public ne voit pas comment vous vous sentez à l’intérieur, il ne voit que la façon dont vous agissez à l’extérieur.

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 
Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play

Previous post

9 citations de Star Wars à appliquer au travail

Next post

11 phrases de Usain Bolt pour devenir un vrai gagnant