Beaucoup de gens vont à des entretiens d’embauche en pensant que ça ne sert à rien de le préparer car les recruteurs peuvent poser tellement de questions différentes qu’il est presque impossible de prédire ce qui va arriver. Et bien c’est Faux!

Bien sûr, certaines questions sont toujours une surprise, mais la plupart des questions, y compris les questions difficiles, peuvent être préparées. Voici ces questions à connaître et à préparer avant d’aller à un entretien d’embauche.

Parlez-nous de vous

C’est souvent la première question que pose les recruteurs car c’est facile pour vous faire parler en premier. Cette question est principalement utilisée comme un brise-glace pour lancer la conversation mais ne faites pas l’erreur de la facilité. Au lieu de cela, prenez votre CV avec vous et choisissez les quelques faits importants de votre carrière par rapport au poste auquel vous postulez. S’il s’agit de votre premier emploi, expliquez comment les expériences de la vie vont vous aider dans votre premier poste. Ne parlez pas plus de 5 minutes !


Pourquoi voulez-vous ce poste?

Hmm, c’est une question délicate. Vous devez être honnête mais pas trop honnête si la raison est que votre patron est un cauchemar et que vous haïssez vos collègues. Au lieu de cela, parlez des aspects positifs de l’offre d’emploi et gardez à l’esprit que c’est votre chance d’expliquer pourquoi vous êtes la bonne personne pour le poste.

Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans votre dernier emploi?

Encore une fois, éviter la négativité. Plus vous vous plaignez de vos anciens employeurs et plus vous serez rapidement mis à la porte. Au lieu de cela, parlez des frustrations de votre dernier rôle que ce nouveau poste pourrait fixer et commencez toujours par rappeler ce qui est bien aujourd’hui dans votre emploi actuel avec un esprit positif. Par exemple «J’ai vraiment apprécié mon travail actuel et j’ai beaucoup appris et grandi en tant que personne. Cependant, je n’ai pas aimé qu’il n’y ait aucune possibilité de promotion et je sais que je suis prêt à réussir la prochaine étape de ma carrière ».


Comment réagissez-vous aux critiques?

Ne dites pas: «Je n’aime pas quand les gens me critiquent!
Mais dites: «Je me félicite des critiques constructives car cela m’aide à apprendre et à améliorer mon travail. Personne n’est parfait, mais je fais toujours en sorte que si je fais une erreur, c’est la première et dernière fois ».

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre vie professionnelle?

Cela peut être un casse-tête! Aller à l’entretien d’embauche préparé avec quelques exemples de vos succès et, si possible, utiliser des exemples qui ont un sens par rapport au poste auquel vous postulez. Par exemple «J’ai travaillé très dur pour mettre en place un nouveau système de classement et de documentation. Le nouveau système a permis à l’équipe administrative d’économiser 10 heures par semaine de rangement ».


Quelles sont vos faiblesses?

Oups, cette question vient presque toujours! Ne jamais donner un élément négatif comme : contrariant, toujours en retard, tous ces termes sont à proscrire! Essayez aussi d’éviter l’évidence: «Je suis un perfectionniste», car il s’agit d’une réponse commune. Démarquez-vous des autres et développez votre réponse, tournez le négatif en positif par exemple «Je prends parfois des erreurs trop à cœur. Cependant, je m’assure d’apprendre de ces erreurs et de ne jamais faire de nouveau la même erreur ».

Comment réagissez-vous au stress et à la pression?

L’employeur veut savoir comment vous allez réellement être au bureau et si vous êtes capable de rester calme et professionnel quand les choses iront mal. Donnez ici des exemples concrets de moments où vous avez respecté les délais difficiles ou géré des clients compliqués.

Pourquoi vous?

C’est souvent une question de clôture de l’entretien d’embauche et vous donne la chance de vous démarquer … Parlez de votre expérience et de compétences que vous avez acquises et qui sont nécessaires pour ce nouveau poste et pourquoi vous êtes particulièrement bien adapté à l’emploi.

Previous post

7 erreurs qui font que votre curriculum vitae - et vous – paraissez « vieux »

Next post

L'offre d'emploi du jour